Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Trois questions à

Didier Ridoret : « On est toujours surpris par les ressources cachées du patrimoine des collectivités »

Publié le 26/08/2015 • Par Pierre Cheminade • dans : A la Une finances, Actu experts finances

Photo dridoret
CESE
Didier Ridoret, auteur d'un avis du Conseil économique social et environnemental sur l'investissement public local en juillet dernier, recommande aux collectivités d'utiliser leur patrimoine pour dégager des marges de manœuvre financières. Entretien

Vous préconisez l’établissement d’un inventaire précis et détaillé du patrimoine de chaque collectivité. Pourquoi ?

Parce qu’elles ont bien souvent une connaissance insuffisante de leur propre patrimoine. J’ai notamment eu des retours de nouveaux maires, élus en 2014, qui se s’aperçoivent, y compris dans des collectivités d’une certaine taille, qu’il y a des biens immobiliers et fonciers qui relèvent de la propriété de la commune mais qui sont peu connus et, donc, délaissés. Le patrimoine public local est souvent assez riche et, je pense, pas suffisamment mis en valeur.

Pour un citoyen, c’est difficile à comprendre qu’une commune ne soit pas davantage au fait de son patrimoine mais, pourtant, c’est trop souvent le cas. Il y a tout un patrimoine qui dort, c’est dommage ! Or, il y a des fonciers considérables à exploiter, même à Paris. On est toujours surpris par les ressources cachées du patrimoine des collectivités ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Didier Ridoret : « On est toujours surpris par les ressources cachées du patrimoine des collectivités »

Votre e-mail ne sera pas publié

Philippe LAURENT

31/08/2015 08h27

Si, globalement, je suis d’accord sur les marges de manoeuvre qui existent ici ou là concernant la gestion patrimoniale, il ne faudrait pas laisser penser à un lecteur non averti qu’il s’agit là de LA solution pour compenser la baisse des moyens des collectivités locales (et notamment des communes et intercos) imposée par l’Etat ! On en est très, très loin.
Quant à faire payer des loyers par les associations ou clubs sportifs, pourquoi pas pour aboutie à la vérité des prix. Mais alors, il faudra augmenter d’autant les subventions. Ce sont les mêmes qui paient. Le club de foot qui évolue en division d’Honneur, ce n’est pas le PSG ! et le système lui donne de moins en moins de moyens compte tenu de la rapacité des clubs professionnels, encouragée par l’admiration béate de millions de supporters.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X