Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Languedoc-Roussillon. L’agglomération de Montpellier veut transformer son ancienne décharge en centrale solaire

Energie

Languedoc-Roussillon. L’agglomération de Montpellier veut transformer son ancienne décharge en centrale solaire

Publié le 23/07/2009 • Par Jean Lelong • dans : Régions

L’ancienne décharge d’ordures ménagères du Thôt, située dans la commune de Lattes, près de Montpellier, devrait accueillir d’ici deux ans une centrale photovoltaïque de 6 MW.

Ce projet a été annoncé le 23 juillet par Christophe Morales, vice-président de l’agglomération de Montpellier, délégué à la commission développement durable et énergies nouvelles.
Une procédure de mise en concurrence sera engagée fin juillet afin de désigner l’opérateur qui sera chargé de réaliser et d’exploiter cette installation. Le choix du lauréat sera officialisé en décembre. La mise en service est envisagée pour mi-2011.

La future centrale couvrira une surface de 20 ha, dont 6 à 7 ha de capteurs photovoltaïques. Elle déploiera une puissance de 6 MW, ce qui en fera l’une des plus importantes installations de ce type en France.
La plus grosse centrale photovoltaïque actuellement en fonctionnement, d’une puissance de 7 MW, a été mise en service en décembre 2008 par EDF énergies nouvelles à Narbonne.

Sites orphelins
La décharge du Thôt, exploitée jusqu’en juin 2006, accueille depuis le 1er mars 2008 une unité de valorisation énergétique du biogaz qui a permis de produire 7,4 millions de kWh électriques en un an.
Le projet de centrale solaire sera l’une des premières concrétisations du schéma de développement des énergies renouvelables récemment établi par l’agglomération de Montpellier. Ce document prévoit notamment l’installation de 150 ha de capteurs photovoltaïques sur le territoire de l’agglomération.

«Ces champs de capteurs seront déployés sur des sites orphelins, tels que d’anciennes décharges, d’anciennes carrières ou des délaissés d’autoroute, précise Christophe Morales. Nous n’utiliserons pas de terrains à usage agricole.»

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Languedoc-Roussillon. L’agglomération de Montpellier veut transformer son ancienne décharge en centrale solaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X