Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Réforme territoriale

Grand Paris : des enjeux aux effets systémiques nationaux

Publié le 06/07/2015 • Par Fabienne Proux • dans : Actu experts finances

grand-paris-carte-une
Flickr by CC Forgemind ArchiMedia
A six mois de l’échéance, les questions financières relatives à la création de la métropole du Grand Paris sont loin d’être réglées. Et les conséquences pourraient bien impacter l’ensemble des intercommunalités et villes françaises.

La métropole du Grand Paris (MGP) devrait réunir au 1er janvier 2016 la ville de Paris, les 124 communes et les 19 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) des départements de la petite couronne, ainsi que quelques communes limitrophes. Les intercos situées dans le périmètre du futur Grand Paris disparaîtront et deviendront ou intégreront des établissements publics territoriaux (EPT).
Cette évolution implique des transferts de compétences qui s’échelonneront jusqu’en 2018 et, surtout, d’importants flux financiers entre ces trois échelons. L’enjeu consiste à assurer aux communes et aux futurs EPT qu’ils percevront le même montant de recettes mais aussi un niveau de ressources suffisant pour financer leur fonctionnement, ce qui semble loin d’être acquis.

Des dotations perdues

« Nous sommes en train de construire quelque chose de très compliqué sans simulations financières, déplore Philippe Dallier, sénateur (LR) de Seine-Saint-Denis, militant du report d’un an de la ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grand Paris : des enjeux aux effets systémiques nationaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X