En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Attentat de l'Isère

Les réseaux sociaux saluent l’héroïsme du sapeur-pompier qui a neutralisé Yassin Salhi

Publié le • Par • dans : Actu prévention sécurité, Régions

0

Commentaire

Réagir

SDIS Isère blason © SDIS 38

Un sapeur-pompier de l'Isère dont le nom n'a pas été divulgué et ses collègues ont ceinturé le terroriste présumé de l'attentat de Saint-Quentin-Fallavier alors qu'il tentait d'ouvrir des bouteilles de gaz dans un hangar de l'entreprise, probablement dans le but de provoquer l'explosion du site. Les représentants du gouvernement, des inconnus mais aussi des écrivains lui rendent hommage.

 

Son identité n’a pas été révélée mais, depuis le vendredi 26 juin et l’attentat de l’usine Air Product à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), les hommages ne tarissent pas sur la bravoure du sapeur-pompier qui a neutralisé l’auteur présumé de l’attaque en se battant avec lui à coups de poing.

Courage et sang froid - Aussitôt après les événements, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a salué le « courage » et le « sang froid » de cet agent du service départemental d’incendie et de secours de l’Isère (SDIS 38) qui « a procédé à la mise hors d’état de nuire » de Yassin Salhi.

Le préfet de l’Isère Jean-Paul Bonnetain, a souligné lui aussi le courage du pompier : « le suspect s’est (…) défendu, on peut l’imaginer et (le pompier) a été légèrement blessé. Mais il a dominé la situation et il a pu remettre aux gendarmes l’individu en question ». « Aidez-moi à protéger l’identité de cette personne » a martelé le préfet, « je crois qu’il en va de sa sécurité personnelle ! »

Hommages d’écrivains - Sur la toile, l’écrivain Eric-Emmanuel Schmitt va même jusqu’à publier un texte : « Le pompier ou le terroriste ? ».
« Non seulement ce pompier du SDIS38 a sauvé des centaines de vies, mais il a aussi sauvé une idée de l’homme : l’humaniste qui met sa force au service des autres et du bien commun, écrit-il. Grâce à lui, la bonté n’est pas morte. J’aimerais qu’on le célèbre davantage que le criminel. Ce pompier se repose chez lui, choqué, blessé, nous dit-on. Par prudence, on maintient son anonymat. Merci à lui. Pour continuer à vouloir vivre dans ce monde, pour en avoir le courage, la foi et l’envie, j’ai besoin de penser à lui. Merci d’exister ».

Sur Twitter, un autre écrivain, Bernard Werber adresse ses « pensées pour ce pompier qui a quand même évité la catastrophe en Isère. Plutôt que de ne parler que des terroristes, parlons des sauveurs… »

Afflux de remerciements - Les réseaux sociaux en ont fait leur héros. Sur la page Facebook du SDIS 38, les sapeurs-pompiers se félicitent : « à travers cet acte courageux, c’est l’ensemble des sapeurs-pompiers et le SDIS de l’Isère qui sont honorés par les nombreux messages de remerciements qui affluent » indiquent-ils.

Les commentaires dépassent la centaine. « Un grand bravo pour le pompier qui a eu le courage et la force de neutraliser le terroriste » réagit un internaute, qui estime qu’il a fait honneur à la devise des pompiers : « Sauver ou périr ». Félicitations à cet héroïque et courageux pompier grâce à qui le pire a sans doute pu être évité ! Il mérite la reconnaissance inconditionnelle de la Nation ! » ajoute cet autre.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.