Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Grenelle 2 de l'environnement

Jean-Jack Queyranne estime que le Grenelle est carbonisé

Publié le 04/05/2010 • Par Claude Ferrero • dans : France

Le président de région, coordinateur des régions de France pour le Grenelle, déplore que l’Etat n’apporte aucune réponse sur les deux principaux enjeux du financement des transports collectifs et de la réhabilitation thermique.

L’examen du projet de loi Grenelle 2 est à la fois très tardif, près de trois ans après le Grenelle, et accéléré avec la procédure d’urgence et le temps programmé -moins de quatre jours de débat- comme s’il fallait s’en débarrasser au plus vite, estime Jean-Jack Queyranne, député du Rhône, président de la région Rhône-ALpes, coordinateur des régions de France pour le Grenelle, et président d’Effinergie, réunissant collectivités, industriels et organismes techniques pour promouvoir la norme BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Transports collectifs et la réhabilitation thermique, les deux principaux enjeux
Selon lui, le Grenelle 2, avec son contenu d’apparence très technique, consacre les reculs du gouvernement sous la pression des lobbys : la transition écologique promise par le chef de l’Etat est sacrifiée et le Grenelle carbonisé. Jean-Jack Queyranne a notamment insisté sur les transports collectifs et la réhabilitation thermique. Ce sont les deux principaux enjeux en terme de masse financière, et l’Etat n’apporte aucune réponse, dit-il, en précisant que les régions et les autres collectivités sont vouées à assumer les responsabilités de l’Etat dans la mise en oeuvre du Grenelle.

En témoignent la taxe carbone abandonnée et la taxe poids lourds sur les routes nationales reportée à la mi-2012, soit au total plus de trois milliards d’euros de manque à gagner, dont 2 milliards prévus comme produit de la taxe carbone, et 1,25 milliard attendus en 2011 qui devaient financer l’Agence de financement des Infrastructures de transport de France (AFITF) pour les investissements dans les routes et les grands projets d’infrastructures de transports alternatifs. Le président de la région Rhône-Alpes a aussi exprimé son inquiétude sur le développement du fret ferroviaire: il n’en est pas dit un mot dans le texte du Grenelle 2.

Pas de dispositions concernant la rénovation des bâtiments existants
Le constat est le même pour la rénovation des bâtiments existants, dont les émissions de GES représentent 30% du total des émissions. Le Grenelle 2 ne prévoit aucune disposition particulière, regrette l’élu qui souhaite rendre obligatoire la certification BBC (50 KWh/m2/an) d’Effinergie, dont il est président, pour la rénovation du bâti ancien, gisement le plus important d’économie d’énergie.
Il déplore aussi que le Grenelle 2 n’intègre pas “l’énergie grise” des matériaux, celle nécessaire à leur fabrication-transport, dans l’évaluation des performances énergétiques des constructions nouvelles. Jean-Jack Queyranne avait voté le Grenelle 1 pour le “sauver de l’enlisement”. Cette fois-ci, si le texte ne devait pas évoluer, il confirme qu’il voterait contre avec le groupe socialiste.

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jean-Jack Queyranne estime que le Grenelle est carbonisé

Votre e-mail ne sera pas publié

Jean-Jacques 92

05/05/2010 04h03

Réflexions de 2 célébrités au sujet des Grenelle de l’environnement 1 et 2 (y aura-t-il un 3 ?) :
« Paroles, paroles, paroles,… rien que des mots » Dalida
« L’écologie, ça commence à bien faire » Nicolas Sarkozy

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X