Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Interview de Daniel Belon, directeur adjoint, délégué au développement durable des territoires de la FNCCR

Interview de Daniel Belon, directeur adjoint, délégué au développement durable des territoires de la FNCCR

Publié le 25/02/2009 • Par Emmanuelle Lesquel • dans : France

« Maintenir l'éligibilité des collectivités aux CEE »

Pourquoi la FNCCR lance-t-elle un concours certificat d’économie d’énergie ?

Jusqu’à présent, seulement 2 % environ des CEE proviennent d’actions réalisées par des collectivités dont moins de 1 % déposés en propre. Le concours, qui récompensera les collectivités ayant engrangé le plus de certificats, vise à les motiver à davantage utiliser cet outil. Cela permettra notamment de montrer au gouvernement leur implication. Il a en effet été évoqué de les éloigner du dispositif du Grenelle 2 ! Avec une forte mobilisation, il sera plus facile de peser sur le projet de loi afin de maintenir leur éligibilité.

Les collectivités ne seraient plus éligibles pour la deuxième période ?

Pour l’instant, le projet prévoit qu’elles le soient toujours, mais uniquement pour des actions menées sur leur patrimoine. Cela priverait notamment les bailleurs sociaux de ce moyen alors qu’ils sont censés être une cible prioritaire.

Cet outil apporte-t-il un vrai plus financier ?

Pour l’instant non. Les échanges de certificats recensés sur le registre national s’élèvent à 4% du total des dépôts, pour un prix moyen qui n’est que de l’ordre de 0.3 ct€/kWh cumac. Mais, avec l’augmentation probable des quotas et des catégories d’obligés, la deuxième période offre de nouvelles perspectives. De plus, la réglementation thermique va se durcir, ce qui implique qu’il va devenir de plus en plus difficile d’obtenir des CEE. Il est donc plus profitable d’anticiper et de valoriser des actions qui ensuite ne seront plus éligibles. Je rappelle que les CEE obtenus aujourd’hui sont valables 6 ans.

La collecte des CEE en propre est-elle plus intéressante ?

Sur des actions déjà réalisées, c’est la seule option possible. Si les certificats ne sont pas demandés, les actions ne seront plus valorisables. Ensuite, cette voie permet une autre approche, moins dépendante du bon vouloir des obligés.

Quel intérêt suscite le concours ?

Beaucoup de collectivités se disent intéressées et sont en train de constituer leur dossier. Cette prise de position de la FNCCR les conforte dans leur volonté d’obtenir des CEE.

Cet article est en relation avec le dossier

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Interview de Daniel Belon, directeur adjoint, délégué au développement durable des territoires de la FNCCR

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X