Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Aide aux victimes

Une circulaire appelle les préfets à généraliser le « téléphone grave danger »

Publié le 24/06/2015 • Par Hervé Jouanneau • dans : Textes officiels prévention-sécurité

VioelncesFemmes_MarcMateus
Flickr (Marc Mateus)
Une circulaire interministérielle datée du 17 juin 2015 précise les modalités de déploiement de ce dispositif destiné à protéger les victimes de violences conjugales et de viol.

Priorité de la politique de prévention de la délinquance et d’aide aux victimes menée par le gouvernement, le déploiement du « téléphone grave danger » se poursuit.

Une circulaire signée le 17 juin des ministres de l’Intérieur, de la Santé et du secrétariat d’Etat chargé des Droits des femmes appelle les préfets à généraliser ce dispositif nommé « téléprotection grave danger » (TGD), en lien avec les parquets.

Le dispositif, déjà expérimenté dans treize départements, consiste en un « téléphone portable disposant d’une languette, permettant à la victime de joindre, en cas de danger, une plateforme d’assistance accessible 24 heures sur 24. Cette plateforme est relié aux services de police et de gendarmerie et peut demander l’intervention immédiate des forces de l’ordre.

Un dispositif partenarial – La circulaire insiste sur la nécessité d’élaborer des partenariats locaux, notamment avec les collectivités et les associations, « de manière à assurer le déploiement du TGD dans les meilleurs délais ».

Le texte rappelle l’utilité du dispositif, en précise le calendrier de déploiement et expose les modalités de financement via le Fonds interministériel de prévention de la délinquance.

Un Guide d’environ 40 pages est adjoint à la circulaire ainsi qu’une fiche explicative sur le fonds de concours TGD.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une circulaire appelle les préfets à généraliser le « téléphone grave danger »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X