Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

Le budget de la communauté de communes de Longwy achoppe et revient au préfet

Publié le 29/04/2010 • Par Pascale Braun • dans : Actualité Club finances, Régions

Mis en minorité lors du vote du budget, Edouard Jacque, président UMP-PR de la communauté de communes de Longwy, a confié ce 28 avril au préfet de Meurthe-et-Moselle la validation de comptes administratifs 2009 et des orientations 2010.

Le budget primitif prévoit un des dépenses de fonctionnement de 20,5 millions d’euros et des investissements d’un montant de 13 millions d’euros. La CCAL a procédé à deux tranches d’emprunt de 1,6 million d’euros chacune au cours de l’exercice 2009, auxquels se sont ajoutés 50 % des emprunts souscrits par l’association hospitalière du bassin de Longwy avant son dépôt de son bilan, soit 1,5 million d’euros. La dette s’élève aujourd’hui à 5,2 millions d’euros, auxquels doit s’ajouter cette année un nouvel emprunt de 1,6 million d’euros.

Instauration d’une taxe d’enlèvement des ordures ménagères
Le projet de budget primitif a essentiellement achoppé sur l’instauration d’une taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Les rédacteurs du budget avaient prévu de fixer cette  taxe à 7 %, ramené par la suite à 3,3 %, pour assurer à la collectivité une marge d’autofinancement de 1,4 millions d’euros.

La CCAL ne comptait lancer aucun nouvel investissement d’envergure, mais prévoyait de consacrer 1,7 million d’euros à l’achèvement d’un  golf lancé en 2006. L’investissement initial de 5,2 millions d’euros dépasse à présent 7 millions d’euros. Il appartiendra à la préfecture de poursuivre ou d’interrompre le chantier, dont la déclaration constitutive a par ailleurs été annulée en avril dernier par le tribunal administratif de Nancy.
Dans l’immédiat, la préfecture de Meurthe-et-Moselle saisira la cour régionale des comptes avant d’exécuter le budget.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le budget de la communauté de communes de Longwy achoppe et revient au préfet

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X