Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Grenelle 2 : les collectivités placées au cœur du développement durable

Publié le 28/04/2010 • Par avec l'AFP Anne-Katell Peton Pauline Petitot • dans : A la une, France

Des députés de l'opposition accusent des députés de la majorité d'entraver, par leurs amendements, le développement des éoliennes parmi les énergies renouvelables
Des députés de l'opposition accusent des députés de la majorité d'entraver, par leurs amendements, le développement des éoliennes parmi les énergies renouvelables PHOVOIR
Présenté le mardi 27 avril, une semaine avant son passage devant l’Assemblée nationale, du 4 au 7 mai, le projet de loi Grenelle II contient des mesures pour un urbanisme favorable au développement durable et un renforcement de la prévention des risques, dans la foulée de la tempête Xynthia.

Il n’y a pas, sous la Ve République un monument législatif de cette importance. C’est un travail de tous les records, a déclaré Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, en présentant le projet de loi Grenelle II, mardi 27 avril. Texte « d’application et de territorialisation » des engagements environnementaux pris dans la loi Grenelle 1, le projet de loi porte sur le bâtiment, les transports, les énergies renouvelables ou encore la prévention des risques industriels ou de submersion.

« Verdissement » de l’urbanisme
Le projet de loi comporte des mesures pour favoriser un urbanisme économe en ressources foncières et énergétiques. Jean-Louis Borloo assure vouloir, avec ce texte, renforcer le code de l’urbanisme, avec « la simplification, l’actualisation et le verdissement » des documents de planification (Directive territoriale d’aménagement, SCOT, et PLU). Lorsqu’un projet nécessitera la modification des documents d’urbanisme, une seule enquête publique devrait être nécessaire pour la modification des documents.
Il s’agira également de généraliser les SCOT à l’ensemble du territoire d’ici 2017. Par ailleurs, une recodification du code de l’urbanisme est prévue.

Au chapitre des transports, le texte prévoit une clarification des compétences des collectivités locales afin d’améliorer la planification et la gestion de tous les modes de transports collectifs.
Jean-Louis Borloo a précisé, au sujet de la réintroduction de péages urbains dans le projet de loi voulue par les députés, qu’il était « favorable à ce qu’il y ait des priorités dans certains couloirs de circulation, mais pas à un péage brutal qui créerait des inégalités sociales ».

Un ensemble de dispositions portent sur la maîtrise des risques, le traitement des déchets et la préservation de la santé. Sont prévus, entre autres, le renforcement des mesures de prévention des risques liés aux radiofréquences et la simplification de la mise en œuvre des plans de prévention des risques technologiques.

Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie a précisé que des amendements concernant les risques de submersion seront déposés. Ils visent à mettre en œuvre le fond « Barnier » (1) pour financer les indemnités de submersion.

Controverses autours des amendements sur l’éolien
Plusieurs députés membres d’un groupe d’action parlementaire pour l’écologie, dont François de Rugy (Verts) et Christophe Caresche (PS), ont sonné l’alerte, mercredi 28 avril, contre des mesures du projet de loi « Grenelle 2 ». Ils accusent un groupe de députés de la majorité réunis autour de Patrick Ollier (UMP), président de la commission des Affaires économiques, de rendre impossible un développement de l’éolien en France en ayant fait adopter plusieurs amendements multipliant les obstacles juridiques et administratifs notamment avec la mise en place de schémas régionaux de l’éolien élaborés sous l’autorité du préfet.
Selon le Grenelle de l’environnement, l’éolien devrait représenter d’ici 2020 un quart de l’objectif de 23% des énergies renouvelables à l’horizon 2020. Selon M. de Rugy, la nouvelle réglementation qui pourrait être prise à l’issue du vote du Grenelle 2 pourrait empêcher plus de 70% des projets actuellement en cours d’instruction.
Selon ces députés, la filière éolienne emploie d’ores et déjà 10.000 personnes, un chiffre qui pourrait être multiplié par six en 2020 si le développement prévu de cette énergie n’est pas entravé. L’objectif du Grenelle de l’environnement (10% d’électricité issue du vent en 2020 contre 1,5% actuellement) nécessitera un total de 9.000 éoliennes, contre 3.000 environ actuellement.

Mardi 27 avril, la Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication (FIEEC) a affirmé, dans un communiqué, que ces amendements du Parlement sur l’éolien réduirait de 60% le potentiel d’implantations d’éoliennes en France. Ces amendements « mettraient en péril le développement de cette filière industrielle en pleine croissance », estime la FIEEC.

Cet article est en relation avec le dossier

Notes

Note 01 Le fonds de prévention des risques naturels majeurs (dit Fonds Barnier), a été créé par la loi du 2 février 1995 relative au renforcement de la protection de l’environnement et avait pour but de financer l’expropriation de biens exposés à certains risques naturels menaçant gravement des vies humaines. Il est principalement alimenté par une part des primes pour la couverture du risque de catastrophes naturelles figurant dans les contrats d’assurances. Retour au texte

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grenelle 2 : les collectivités placées au cœur du développement durable

Votre e-mail ne sera pas publié

mcloma

29/04/2010 02h09

placer les collectivités, quelles qu’elles soient au coeur du développement durable, quelle inovation de nos dirigeants !
Comme s’il pouvait en être autrement alors que bon nombre d’entre elles oeuvent déjà dans ce sens depuis des années, tout en attendant encore, semble-t-il, certaines subventions !

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X