Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Restauration scolaire

La ville de Nice va reprendre la gestion directe des cantines

Publié le 27/04/2010 • Par Emmanuelle Quémard • dans : Régions

Le maire (UMP) de Nice, Christian Estrosi, vient d’annoncer à la presse locale qu’il mettra à l’ordre du jour de la prochaine séance du conseil municipal, prévue en juin, le retour de la gestion des cantines scolaires dans le giron de la municipalité.

Cette décision intervient alors qu’une procédure est en cours pour désigner un nouveau délégataire appelé à succéder à la Sodexho, entreprise titulaire du marché jusqu’à la fin de l’année scolaire. L’appel d’offres devrait être prochainement déclaré sans suite.

Christian Estrosi estime que la création d’une régie directe des cantines permettra d’offrir un service de meilleure qualité aux 22.000 demi-pensionnaires quotidiens que compte la capitale azuréenne. Le maire souhaite que la municipalité joue, à l’avenir, un rôle plus important en matière « de pédagogie nutritionnelle ».
Il envisage notamment d’introduire dans les menus une plus grande part de denrées issues de la production biologique, de l’agriculture raisonnée et du commerce équitable. Une convention devrait également être signée avec les agriculteurs locaux et le Marché d’Intérêt National de Nice pour privilégier un « approvisionnement de proximité » de la cuisine centrale dont la gestion est déjà assurée par la ville.

Estimant qu’il n’y a aucune raison objective pour que le nouveau service coûte plus cher qu’une gestion privée, l’élu promet qu’aucun des 600 salariés actuellement sous contrat avec la Sodexho ne restera sur le carreau. Tous ceux qui le souhaitent continueront de travailler pour nous, affirme Christian Estrosi.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville de Nice va reprendre la gestion directe des cantines

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X