Fiscalité

Projet urbain partenarial – exonération de TLE

Par • Club : Club Techni.Cités

Il revient aux partenaires du projet urbain partenarial de fixer la durée minimale d’exonération de taxe locale d'équipement (TLE), qui ne doit pas être trop courte compte tenu des délais de réalisation des équipements.

L’article 43 de la loi n° 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion, transcrit au code de l’urbanisme sous les articles L. 332-11-3 et L. 332-11-4, a institué le projet urbain partenarial (PUP). L’article L. 332-11-4 précise que la convention prévoit une exclusion du champ d’application de la taxe locale d’équipement (TLE) dans le périmètre délimité par la convention de PUP durant une période qui ne peut excéder dix ans. L’exonération est obligatoire et la loi encadre sa durée maximale.

Toutefois, le législateur n’a pas entendu fixer la durée minimale de cette exonération et a souhaité laisser le soin aux partenaires de la déterminer en fonction des différentes situations rencontrées. La convention de PUP doit, en effet, rester un outil souple et négocié, ce qui est sa vocation première.

Il faut cependant préciser que, lors d’une opération de construction, la durée d’exonération est négociée entre la collectivité et le constructeur qui est lui-même le redevable de la taxe locale d’équipement.

En revanche, lorsqu’il y a une opération d’aménagement, ce n’est pas l’aménageur qui sera redevable de la taxe, mais le futur constructeur. Or l’aménagement d’un secteur peut nécessiter du temps et la délivrance des permis n’intervient qu’après la réalisation d’un certain nombre d’équipements.

Une durée d’exonération de TLE trop courte pourrait être perçue comme pénalisant les futurs constructeurs qui devront payer, d’une part, la participation PUP par le biais de la charge foncière et, d’autre part, la TLE, lors de la construction.

Aussi, dans le cas d’opérations d’aménagement, la durée d’exonération doit être examinée et négociée entre la collectivité et l’aménageur, en fonction des équipements financés par la convention PUP afin de ne pas pénaliser les futurs constructeurs. Il n’est pas souhaitable, cependant, devant la multitude de cas pouvant être envisagés, de fixer cette durée par la loi.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X