Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cadre d'emplois médico-social

Les auxiliaires de puériculture territoriaux en 10 questions

Publié le 06/02/2016 • Par Sophie Soykurt • dans : Statut, Dossiers Emploi

Les auxiliaires de puériculture contribuent au développement et à l’éveil des jeunes enfants. Recrutés sur concours ou par détachement, ils relèvent d'un cadre d'emplois de catégorie C, dans la filière médico-sociale.

Cet article fait partie du dossier

Les métiers de la petite enfance

01 – Quelle est la structure du cadre d’emplois des auxiliaires de puériculture territoriaux ?

Ce cadre d’emplois de la filière médicosociale relève de la catégorie C et bénéficie donc de la mise en œuvre du protocole relatif aux parcours professionnels, carrières et rémunérations et à l’avenir de la fonction publique (PPCR).

Entré en vigueur le 1er janvier 2017, le décret du 12 mai 2016 crée ainsi une nouvelle organisation des carrières des fonctionnaires territoriaux de catégorie C. Il procède également au reclassement des agents dans les nouvelles échelles. Il précise les durées uniques d’échelon de chacune des échelles, les dispositions relatives au classement des personnes accédant aux cadres d’emplois ou emplois concernés ainsi que les modalités d’avancement de grade.

Les auxiliaires de puériculture territoriaux relèvent ainsi des dispositions communes aux fonctionnaires territoriaux de catégorie C. Ils sont désormais répartis en 2 grades :

  • auxiliaire de puériculture principal de 2e classe
  • et auxiliaire de puériculture principal de 1re classe.

En matière de rémunération, ces deux grades relèvent respectivement des échelles C2 et C3.

02 – Quelles sont les missions des auxiliaires de puériculture territoriaux ?

Les auxiliaires de puériculture exercent principalement leurs fonctions au sein des structures d’accueil de jeunes enfants (crèche, halte-garderie). Ces agents peuvent également exercer leurs fonctions dans les centres de consultations spécialisées pour enfants, les centres de protection maternelle et infantile (PMI).

Selon les dispositions de leur statut particulier, ils participent à l’élaboration et au suivi du projet de vie de l’établissement.

Ils prennent en charge l’enfant individuellement et en groupe, collaborent à la distribution des soins quotidiens et mènent les activités d’éveil qui contribuent au développement de l’enfant.

03 – Comment accéder au cadre d’emplois des auxiliaires de puériculture ?

Les auxiliaires de puériculture territoriaux principaux de 2e classe sont recrutés parmi les candidats inscrits sur une liste d’aptitude établie à l’issue d’un concours sur titres avec épreuve. Le décret du 18 mars 1993 modifié détermine la nature et les modalités de cette épreuve.

Le concours d’auxiliaires de puériculture territoriaux ne comporte qu’une épreuve d’admission, l’épreuve d’admissibilité ayant été supprimée en 2008. Cette épreuve consiste en un entretien de 15 minutes permettant d’apprécier les capacités professionnelles du candidat, ses motivations et son aptitude à exercer les missions des auxiliaires territoriaux de puériculture.

04 – Quelles sont les conditions pour passer concours d’auxiliaire de puériculture ?

Le concours d’accès au cadre d’emplois est ouvert aux candidats remplissant les conditions générales d’accès à la fonction publique.

Ainsi, ils doivent, par exemple, être de nationalité française ou ressortissant d’un Etat membre de la communauté européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’espace économique européen, et jouir de leurs droits civiques. Le bulletin n°2 de leur casier judiciaire ne doit pas comporter de mentions incompatibles avec l’emploi visé.

Ils doivent également être titulaires de l’un des diplômes ou titres mentionnés aux articles L4392-1 et L4392-2 du code de la santé publique. Il s’agit, en particulier,

  • du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture,
  • du certificat d’aptitude aux fonctions d’auxiliaire de puériculture
  • ou encore du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture.

Le concours d’accès au cadre d’emplois des auxiliaires de puériculture est également ouvert aux personnes ayant satisfait, après l’année ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Références

  • Décret n°92-865 du 28 août 1992 portant statut particulier du cadre d'emplois des auxiliaires de puériculture territoriaux, dans sa version consolidée au 1er janvier 2017
  • Décret n°93-398 du 18 mars 1993 relatif aux conditions d'accès et aux modalités d'organisation des concours sur titres pour le recrutement, notamment des auxiliaires de puériculture territoriaux.
  • Décret n°2016-596 du 12 mai 2016 relatif à l'organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie C de la fonction publique territoriale (FPT), dans sa version consolidée au 1er janvier 2017
  • Décret n°2016-604 du 12 mai 2016 fixant les différentes échelles de rémunération pour les fonctionnaires de catégorie C de la FPT, dans sa version consolidée au 1er janvier 2017

Cet article est en relation avec les dossiers

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les auxiliaires de puériculture territoriaux en 10 questions

Votre e-mail ne sera pas publié

calou

04/05/2010 09h01

J’ai un bac+2 en Sciences Humaine et Sociales puis faire une VAE et obtenir une équivalence pour les métiers de enfance ? Si oui lesquels ?
Merci !

cathy

10/05/2010 11h25

Je suis atsem titulaire depuis 9 ans, j’ai un cap petite enfance, j’ai été AVS-i et assistante maternelle , j’ai un Bac +4 puis-je faire marcher la VAE pour accéder à un poste d’auxiliaire de puériculture territoriale (je suis déjà en catégorie c) ou après une courte formation? par quel biais? Merci de me répondre

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X