Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Répartition

Fonds d’amortissement des charges d’électrification

Publié le 20/04/2010 • Par La Rédaction • dans : Réponses ministérielles

Il est conseillé d’utiliser des bases objectives pour répartir les dotations des FACE.

 L’article L3232-2 du Code général des collectivités territoriales dispose que «les aides financières consenties par le Fonds d’amortissement des charges d’électrification (FACE) sont réparties par département sous forme de dotations affectées à l’électrification rurale. Dans le cadre des lois et règlements, le département règle, sur la base des propositions présentées par les collectivités, la répartition de ces dotations entre les collectivités territoriales ou leurs groupements et les maîtres d’ouvrage des travaux d’électrification rurale pouvant bénéficier des participations du fonds d’amortissement des charges d’électrification.» La loi n’a pas donné plus de précision pour orienter cette répartition, qu’elle soit faite par un établissement public départemental ou par le conseil général, s’il n’existe pas de tel établissement rassemblant toutes les autorités concédantes maîtres d’ouvrage.

Néanmoins le gouvernement souhaite encourager une analyse des besoins au niveau départemental, plutôt qu’un simple arbitrage entre les projets présentés par chacun des syndicats. Il souhaite aller au-delà d’une simple répartition au prorata des particularités actuelles de chacun d’eux, comme la population ou la longueur du réseau. Le département est en effet un échelon pertinent pour envisager les solidarités territoriales nécessaires et analyser les enjeux des réseaux de distribution. Aussi, le conseil général ou le syndicat départemental, s’il dispose des services dotés des compétences nécessaires au plan technique ou juridique, peut optimiser l’utilisation des fonds délivrés par le FACE, sur des bases objectives.

Pour faciliter l’identification des priorités au sein du département, un recensement de l’état du réseau et de ses besoins est fait tous les deux ans dans le cadre de conférences départementales présidées par les préfets rassemblant l’ensemble des acteurs de la distribution d’électricité. C’est pour favoriser une vision globale, à la fois dans la programmation des investissements et dans leur mise en œuvre, que les regroupements des autorités concédantes au niveau départemental non encore menés à terme seront engagés par les préfets, en application de la loi n° 2006-1537 du 7 décembre 2006 relative au secteur de l’énergie (art. L2224-31 du Code général des collectivités territoriales).

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Fonds d’amortissement des charges d’électrification

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X