Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Citoyenneté

Limoges, « laboratoire » de la démocratie participative

Publié le 02/06/2015 • Par Julie Carnis • dans : Régions

Limoges est désormais la première grande ville française dotée d’une commission éthique citoyenne, chargée de veiller à la probité du personnel politique municipal. Une initiative soutenue par l’association Anticor.

Séverine Tessier, co-fondatrice et vice-présidente de l’association de lutte contre la corruption et pour l’éthique en politique Anticor était à Limoges ce lundi 1er juin pour l’installation de la première commission éthique et transparence dans une ville de plus de 100000 habitants. Au terme de treize mois de négociation avec le nouveau maire, Émile-Roger Lombertie élu sous la bannière UMP en 2014, l’association estime qu’il s’agit d’un « pas vers plus de démocratie. »

Composée de 18 membres dont 50% de citoyens, celle-ci a obtenu de pouvoir être saisie par n’importe quel citoyen ou élu, mais aussi de pouvoir s’autosaisir d’un éventuel conflit d’intérêt impliquant l’instance municipale et ses membres.

Un pouvoir consultatif

Si elle n’aura qu’un pouvoir consultatif, la commission aura « toute latitude pour communiquer sur les sujets et affaires dont elle sera saisie » se félicite Stéphane Bobin, représentant local d’Anticor et, de fait, membre de la commission. Celui-ci assure par ailleurs que le maire a garanti à la commission « un accès total et absolu aux documents, pièces et informations nécessaires à son travail », dans le respect des dispositions légales et sous couvert du respect de la confidentialité.

« Nous communiquerons librement sur nos dossiers sans rentrer dans les détails de tel ou tel document ayant conduit à nos conclusions » explique-t-il. Pour autant la vice-présidente juge que de tels outils, « qui ont vocation à faire école, sont en pleine invention et sont susceptibles d’évoluer ». Ainsi a-t-elle interpellé le maire sur le mode de désignation des membres citoyens, aujourd’hui cooptés par les élus eux-mêmes. « Pour bien faire, il faudrait avoir un système de tirage au sort » a-t-elle soufflé.

Des voix discordantes dans l’opposition

Un argument auquel souscrivent les élus Front de Gauche et PS, pourtant favorables à la démarche. Le premier a ainsi émis « un bémol sur le mode de désignation du collège citoyen par les élus de la commission représentés à la proportionnelle, ce qui donne de facto la majorité à l’équipe municipale. » Le PS, par la voix de son porte-parole s’est dit « heureux d’être présent et dans une démarche participative, même si nous attendons de voir ce qui ressort des discussions ici. »

« Vous êtes des pionniers » a admis Emile-Roger Lombertie, qui juge aussi que la forme pourra évoluer « si par exemple des centaines de candidatures citoyennes se font connaître. »

Et Séverine Tessier de confirmer « pour Anticor, Limoges sera un véritable laboratoire. » « Votre responsabilité est lourde, la France et les Français ont les yeux rivé sur vous » a conclu le premier magistrat de la ville avant de quitter la commission au sein de laquelle il ne siègera pas.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Limoges, « laboratoire » de la démocratie participative

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X