Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

Le Rhône poursuit ses investissements à un niveau élevé sans augmenter les impôts

Publié le 16/04/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Le conseil général du Rhône a adopté le 26 mars son budget primitif 2010 qui atteint 1,6 milliard d’euros, en hausse de 4,13% (+ 63,42 millions d’euros) par rapport à 2009.

Les dépenses de fonctionnement s’inscrivent à 1,38 milliard d’euros, en hausse de 4,48%. dont la majorité (57,4%) concerne le secteur social.  En tête :

  • les dépenses “personnes handicapées” (204,6 millions d’euros) augmentent de 6,16% et celles d’Insertion (188 millions), de 14,9%. L’Enfance (201,33 millions)
  • Les dépenses « personnes âgées » (154,06 millions) progressent respectivement de 1,78% et 3,04%. La masse salariale s’établit à 76 millions d’euros (+2,4%).

Les dépenses d’investissement opérationnel prévoient 300,18 millions d’euros, stables par rapport à 2009 qui avait été une année exceptionnelle (+20% d’investissements supplémentaires). Outre les dépenses de transports (65,84 millions d’euros) et d’aménagement/développemet (61,62 millions), le Rhône compte un poste Grands projets (46,45 millions) pour le futur Musée des Confluence et le tramway rapide (Part-Dieu-aéroport Lyon-Saint Exupéry) qui sera inauguré cet été.

Dynamisme des bases de taxe professionnelle pour le calcul de “la compensation relais”

Les recettes de fonctionnement (1,38 milliard d’euros) augmentent de 3,94% grâce au dynamisme des bases de taxe professionnelle pour le calcul de “la compensation relais”. La fiscalité directe devrait représenter 544,8 millions d’euros (+4,32%), la fiscalité indirecte 389,76 millions (+5,64%) et les dotations de l’Etat, 372,41 millions (-0,36%). Les taux de fiscalité restent inchangés depuis 2006.

Le niveau d’emprunt (130,55 millions d’euros) estimé pour 2010 est stable par rapport à 2009. Après un fort désendettement depuis dix ans, le Rhône renoue avec une tendance à la hausse de l’encours de la dette (+53 millions d’euros), soit 384 euros par habitant. La capacité d’autofinancement reste élevée à 87,9 millions d’euros (95,1 millions en 2009).

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Rhône poursuit ses investissements à un niveau élevé sans augmenter les impôts

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X