Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

La ville d’Argenteuil recours aux impôts pour combler sa dette

Publié le 16/04/2010 • Par Marion Kindermans • dans : Actualité Club finances, Régions

La troisième ville d’Ile-de-France est aussi une des plus endettées. Le budget primitif 2010, de 221 millions d’euros, se base sur une hausse des impôts de 9% après 13,9% d’augmentation l’an dernier.

Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 145,6 millions d’euros. Les dépenses courantes des services sont stables (-0,4%) et les charges de personnel enregistrent une poussée de +2,1% par rapport à 2009. Pour le volet éducation et enfance, la municipalité annonce des mesures nouvelles comme la mise en place d’un dispositif SOS rentrée (10 000 euros) ou l’expérimentation des tableaux numériques sur deux sites (10 000 euros). L’entretien des espaces verts mobilisent 628 000 euros. Et le site Internet de la Ville va être entièrement rénové pour 60 000 euros.

Les investissements vont bénéficier de 75,4 millions d’euros. La commune met l’accent sur les équipements, avec quelque 51 millions d’euros (près de 14% de plus qu’en 2009). Cette enveloppe est affectée notamment à la rénovation urbaine (15,9 millions d’euros) et au patrimoine scolaire (13 millions), et à l’aménagement urbain (12 millions) avec la rénovation de la dalle S.Allende (600 000 euros).

Recettes

Le financement du programme d’investissement passe par 7,5 millions d’euros abondé par le versement anticipé de l’attribution au titre des dépenses de 2009 (4 millions d’euros), les subventions d’équipement pour 10,9 millions, le produit des cessions foncières pour 3,5 millions, la Dotation de développement urbain (DDU) pour 500 000 euros, les taxes d’urbanisme pour 500 000 euros, et 1,2 millions de fonds de concours versé par l’Agglomération Argenteuil-Bezons. L’autofinancement vient abonder ces recettes de 14,2 millions d’euros.

La hausse des taux de la fiscalité directe est de 9%, après avoir atteint les 13,9% en 2009. La municipalité a annoncé une hausse de 2% ensuite sur les années à venir (jusqu’en 2014). Le produit attendu des trois taxes « ménages » est de 50,3 millions d’euros. Les droits de mutations ont baissé de 42% en deux ans.

Les concours financiers de l’Etat baissent de 2,72%.

Emprunt et endettement

Le montant prévisionnel d’emprunt s’élève à 21 millions d’euros.

La dette a augmenté de +24% entre 2001 et 2007 selon la municipalité actuelle.

L’endettement représente 2.250 euros par habitants (comprenant plus de 80% d’emprunts toxiques).

Argenteuil figure depuis 2006 dans la liste du «Réseau d’Alerte» des villes en difficultés financières.

Thèmes abordés

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville d’Argenteuil recours aux impôts pour combler sa dette

Votre e-mail ne sera pas publié

Philippe Métézeau

16/04/2010 02h58

Cet article est une retranscription des arguments avancés par la Municipalité d’Argenteuil , dont la véracité ne résiste pas à une étude sérieuse. Comment parler d’une augmentation d’impôts destinée à combler sa dette, alors que la ville cumule l’augmentation des impôts avec l’augmentation de sa dette propre… à laquelle s’ajoute un endettement record de la communauté d’agglomération (presque doublé!), et la création d’une taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères de 6,5% ?. Le pseudo désendettement de 2009 est factice est seulement du aux emprunts de 2008 et 2009 qui n’ont pas été encore totalement mobilisés en raison de retard technique sur les études de chantiers.
Une étude des comptes administratifs passés démontre facilement l’inexactitude grossière des arguments avancés par la Municipalité actuelle. je vous invite à prendre connaissance de notre analyse (factuelle et argumentée) sur le site
http://argenteuil.politique.free.fr/
(site indépendant dont l’administrateur nous est inconnu, mais qui a reproduit notre message aux habitants)
(message du 14/04).
je reste à votre disposition
Philippe Métézeau, conseiller municipal d’Argenteuil, conseiller général du Val d’Oise.

Jean Pierre

16/04/2010 07h10

La Ville d’Argenteuil a fait le bon choix, pour enfin se remettre à niveau. Philippe Doucet est un très bon Maire, nous sommes nombreux à le féliciter et à le soutenir. Enfin, les choses sont clairement expliquées là où la droite ne faisait que manipulation et mensonges !

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X