Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Météo France

Fermeture annoncée du centre météorologique de Bergerac

Publié le 15/04/2010 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Après les inquiétudes sur la fermeture du centre départemental de Météo-France à Bergerac (Dordogne) au profit de celui d'Agen (Lot-et-Garonne), exprimées en mars 2010 par les députés de la Dordogne Daniel Garrigue (divers droite) et Germinal Peiro (PS), c'est au tour de Dominique Rousseau, maire (PS) de Bergerac, de poser à nouveau la question de l'impact de la «nouvelle gouvernance»demandée par le gouvernement aux opérateurs de l'Etat.

Dans un communiqué adressé à la presse le 14 avril 2010, le maire regrette la décision de fermer la station de Météo France programmée pour 2013 et réaffirme «la pertinence du maintien d’une station météorologique en Bergeracois (…) en particulier pour les agriculteurs et les viticulteurs pour qui cette activité s’avère vitale». Il ajoute que la station est située à proximité de l’aéroport « low-cost » qui accueille environ 300.000 passagers par an.

Dans son communiqué, il affirme l’utilité du centre, qui lors des événéments climatiques de fin février  a en effet multiplié les messages de prévention et d’alerte auprès des autorités et des services publics locaux, ce qui a permis une anticipation des dispositifs de surveillance et de suivi».

Interrogé le 17 mars 2010 par emploipublic.fr, Marc Payen, directeur interrégional de Météo France pour le Grand Sud Ouest, a confirmé la fermeture de 8 des 21 centres implantés sur son territoire, conformément aux préconisations du plan de réorganisation générale. Pour l’heure, seules les fermetures en 2012 des centres de Brive-la-Gaillarde (Corrèze), de Guéret (Creuze), et de Millau (Aveyron) ont été annoncées.

Effort de rationalisation de son organisation

Dans un courrier adressé au maire le 2 avril, Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de Mer, a rappelé «l’effort de rationalisation de son organisation» par Météo France et indiqué «l’élaboration d’une première liste de centres destinées à fermer en 2012. (…) Le centre de Bergerac ne figure pas dans la liste des implantations identifiées pour une fermeture en 2012. Une fermeture n’interviendra pas avant 2013».

La direction interrégionale de Météo-France compte 250 agents répartis en Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes.

Le plan de réorganisation générale de Météo-France envisage de garder 55 des 110 centres implantés sur le territoire national.

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fermeture annoncée du centre météorologique de Bergerac

Votre e-mail ne sera pas publié

gbl

16/04/2010 10h26

La fermeture d’un centre météo sur deux en France est une véritable catastophe aussi bien pour la prévision qui se dégradera inévitablement (quoiqu’en dise Météo-France…) que pour les études climatologiques si importantes à une époque de changement climatique. Dans le Massif central , doivent fermer Guéret,Vichy, St-Yan, St-Etienne, Le Puy, Mende, Millau, Aubenas ! Les épisodes cévenols ne pourront plus être suivis…
Météo-France ne tient aucun compte de la pétition signée par 13 000 personnes de tous horizons politiques et socio-professionnels

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X