Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Pas de nouvelles élections municipales à Pont-Saint-Esprit

Publié le 15/04/2010 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

Gilbert Baumet est toujours le maire de Pont-Saint-Esprit, commune gardoise d’environ 10.000 habitants. Il avait démissionné début septembre 2009, tout en restant conseiller municipal, puis était revenu sur sa démission le 24 septembre.

Mais la préfecture du Gard avait considéré sa démission définitive et décidé, par arrêté préfectoral du 21 octobre, d’un nouveau scrutin les 22 et 29 novembre. Une élue d’opposition ayant démissionné et 24 colistiers refusant de siéger, il était impossible de compléter le conseil municipal par appel au suivant de liste…

Le tribunal administratif de Nîmes a donné raison le 9 avril à Gilbert Baumet et a annulé l’arrêté préfectoral, dont l’exécution avait été suspendue le 16 novembre 2009 par le juge des référés. La démission du maire n’était pas effective parce que Gilbert Baumet n’avait pas reçu en mains propres la notification de l’acceptation de sa démission par le préfet. Le préfet du Gard, qui n’a pas encore reçu le jugement du tribunal administratif, n’a pas, au 14 avril, pris de décision sur un appel éventuel.

Contexte de forte opposition liée à un endettement élevé de la commune

Gilbert Baumet avait démissionné dans un contexte de forte opposition liée à un endettement élevé de la commune de Pont-Saint-Esprit, relevé par la chambre régionale des comptes de Languedoc-Roussillon. Il a donné lieu à un plan de redressement pluriannuel des finances locales et à l’augmentation importante des taux des taxes locales.

Par ailleurs, le Rassemblement des contribuables spiripontains, association de contribuables très active dans l’opposition au maire, a porté plainte le 2 avril contre le maire et d’autres élus pour « détournement de biens et fonds publics ».

Thèmes abordés

Régions

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pas de nouvelles élections municipales à Pont-Saint-Esprit

Votre e-mail ne sera pas publié

Pantois

16/04/2010 09h43

Malgré un jugement « en droit » favorable à Gilbert Baumet.Il n’en reste pas moins que le Conseil Municipal n’ a pas encore été convoqué.
Comment peut fonctionner une commune alors que ses instances de base ne délibèrent pas.
Les problèmes financiers de la commune sont toujours présents et les contribuables vont payer un supplement d’impots locaux jusqu’en 2014 et peut être au delà.
Voilà où mène une application stricte du « DROIT »

surmely alain

03/06/2010 08h51

Ce qui se passe depuis plusieurs années à Pont Saint-Esprit de peut pas laisser indifférent.Les articles de presse,les vidéos,les rapports officiels(chambre des comptes..) constituent autant de sources intéressantes qui se prêtent à une analyse économique et politique valant pour cette charmante bourgade du sud de la France et certainement aussi pour notre cher pays.Il y a là un concentré de différents problèmes qui sont autant de défis à relever pour l’ensemble des citoyens.
Tout au début il y a une certaine conception de la politique fondée sur l’autoritarisme,l’abus de confiance,le mensonge,la dissimulation,la duplicité,la malhonnêteté,la rapacité,la folie des grandeurs aussi,le goût du spectacle et de la flamb.,de la frime et du fric,la passion de la com.reine de la parole et du dialogue,du copinage et des arrangements à la petite semaine sans aucune considération pour l’intérêt général et les citoyens.Une illustration ?Les comptes de la ville sont dans le rouge,affichent un déficit budgétaire abyssal de plus de 10 millions d’euros et on se paie encore le luxe d’acheter un arbre de Noël à 34 000 euros !!!Les comptes publics de la France sont dans le rouge au point que la dette publique est en train d’exploser…qu’à cela ne tienne le président de la République,lors du sommet de l’Union pour la Méditerranée de juillet 2008,se fait aménager une douche au prix dérisoire de 200 000 euros, pour un usage improbable puisqu’il ne s’en est pas servi… !L’hygiène imaginée ça n’a pas de prix ! Et comme le déclarait encore récemment M.Depardieu,copain de M.Frèche,la seule mesure de l’homme c’est le luxe !
Ensuite il y a la découverte,pleine d’amertume,de la réalité,sans fard,brute,nue:des trous dans les caisses,des comptes trafiqués,des documents disparus,des impôts qui explosent,un pouvoir d’achat qui ne cesse de s’amenuiser,des gens ruinés et révoltés.Et puis il y a la violence,la répression de l’Etat contre ceux qui subissent des choix,une politique économiques inefficaces,injustes et irresponsables.
A Pont Saint-Esprit,en France et en Europe avant que le désastre économique et financier n’ait lieu la DEMOCRATIE a plié.C’est parce que la démocratie a été étouffée(gouvernement entâché de népotisme et de corruption en Grèce,disparition des démocraties chrétiennes en Italie et en Allemagne suite à une pluie de scandales,montée de l’extrême droite en France,refus de prendre acte des refus des peuples lors de différents référendums sur l’Europe….etc)que le désastre économique a pu avoir lieu.La réponse est assez simple:ces gouvernants qui estiment n’avoir de comptes à rendre à personne et surtout pas aux citoyens se maintiennent au pouvoir quoiqu’il arrive en recourant aux nervis gantés pour que l’ordre règne.A Pont Saint-Esprit il semblerait que l’on soit un peu en avance sur le cours des choses(de l’Histoire ?).Les derniers résultats des « élections » sont,à cet égard,tout à fait significatifs.Peut-on encore enrayer le processus,la marche forcée vers quelque chose que beaucoup auront bien du mal à ne pas appeler « fascisme »?Il est vrai qu’en France on aime bien les querelles sémantiques.Pour ma part je réponds à gauche,à gauche toute!soutenons partout ce qui va dans le sens du progrès social,du progrès humain et de la justice(sociale),des droits citoyens et de la démocratie.Il est grand temps que ça change,que ça change fort !Ahh ça ira,ça ira,ça ira !!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X