Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Compte-rendu de rencontre d'actualité du Club finances

Ruralités : « En 2017, nous remettrons nos budgets au préfet ! »

Publié le 22/05/2015 • Par Pablo Aiquel • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, CR des rencontres du Club Finances, France

Le Puy-de-Dôme
Le Puy-de-Dôme Fotolia
Les élus locaux ont partagé des constats inquiétants sur l’impact, notamment pour les territoires ruraux, de la baisse des dotations à l’occasion de la rencontre d'actualité du Club Finances sur les enjeux financiers de la ruralité, qui s’est tenue à Clermont-Ferrand, jeudi 21 mai. Les experts ont également évoqué des pistes pour s’en sortir.

Cet article fait partie du dossier

Les enjeux financiers de la ruralité en 2015

Toute juste sortie d’une réunion budgétaire, la vice-présidente du conseil départemental du Puy-de-Dôme chargée des solidarités territoriales et du développement local, Pierrette Daffix-Ray, n’y va pas par quatre chemins : « En 2017 nous n’y arriverons pas. Nous remettrons nos budgets au préfet ! »
Egalement maire de Youx (975 hab.) et présidente départementale de l’association des maires du Puy-de-Dôme, elle s’inquiète à double titre : « Pour l’investissement, c’est souvent le département qui aide les communes. Mais avec la baisse et le gel des dotations d’Etat, il va falloir faire disparaître des services. A petit feu, on est en train de faire disparaître les communes. C’est une mauvaise chose, la commune est la cellule de base de la démocratie. »

« On ne m’y reprendra plus »

Même constat pour le sénateur (UDI) du Cantal, Pierre Jarlier : « Le rythme imposé ne sera pas supportable pour nos budgets. Beaucoup seront dans le rouge dès l’année ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ruralités : « En 2017, nous remettrons nos budgets au préfet ! »

Votre e-mail ne sera pas publié

pov citoyen

23/05/2015 08h19

Il serait bon d’avoir des chiffres (des vrais, pas les piaillements de politiciens en campagne) pour une commune moyenne (on peut parler des extrèmes mais cela ne fait pas avancer les choses).
On pourrait aussi comparer cela aux rémunérations de nos chers (merci Capello) élus cumulards (qu’on soit sénateur, le top, ou adjoint au maire, fonctionnaire par ailleurs…).

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X