Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2010

L’Essonne met en avant un budget de «solidarité»

Publié le 14/04/2010 • Par Marion Kindermans • dans : Actualité Club finances, Régions

L’assemblée départementale a voté son budget primitif le 9 avril 2010, à hauteur de 1,2 milliards d’euros. Le Département évoque son «bouclier social» en référence au «bouclier fiscal» de l’Etat.

Dépenses

Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 930,7 millions d’euros, en hausse de 1,9% par rapport à 2009. Le champs social croit de 3,6%, avec l’action social qui bénéficie d’une enveloppe de 375,1 millions d’euros et l’insertion sociale à 121,7 millions. Le soutien à l’enfance et à la famille s’élève à 166,8 millions d’euros. L’Essonne se distingue encore cette année par l’enveloppe consacrée à la sécurité civile. Les sapeurs-pompiers du département se voient allouer un budget de 92 millions d’euros. «Ce budget est supporté à 97% par le Conseil Général» explique-t-on, à la différence d’autres départements où «les communes participent en moyenne à 50%». Les dépenses de personnel sont fixées à 176 millions d’euros (en hausse de 2,5%).

Les investissements vont mobiliser 265,7 millions d’euros, contre 307 millions d’euros en 2009. Une enveloppe de 49,5 millions d’euros va aux travaux de voierie. Et la modernisation des collèges représente 46,3 millions d’euros.

Recettes

Les taxes fiscales directes augmentent de 3,5%. La taxe d’habitation était de 7,15% et la taxe sur le foncier bâti de 9,65% en 2009. Les impôts directs apportent 497 millions d’euros (soit 39% des recettes), tandis que les impôts indirects représentent 274,1 millions d’euros (soit 20%). Le Département évalue à 46,35 millions d’euros en 2010 le transfert de charges non compensés par l’Etat.

Emprunts et endettement

L’emprunt net est estimé à 136 millions d’euros. L’épargne brute s’élève à 83 millions d’euros. Au total, la capacité de désendettement devrait se stabiliser à 7,8 années, niveau atteint en 2009.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Essonne met en avant un budget de «solidarité»

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X