Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Grand Paris

Le débat public d’Arc Express ravive les tensions sur le Grand Paris

Publié le 08/04/2010 • Par Marion Kindermans • dans : Régions

Après le feu vert donné le 7 avril 2010 par la Commission national du débat public (CNDP) pour le projet de transport défendu par la Région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon et Christian Blanc s’affrontent à nouveau sur la question des transports.

Plus que jamais, le « Grand Huit » et Arc Express sont objets de discorde. Les échanges se sont encore envenimés entre le secrétaire d’Etat à la région capitale, Christian Blanc, et la gauche lors du débat sur la loi du Grand Paris qui se déroule au Sénat le 8 avril.

La raison de cette nouvelle tension entre les deux parties : la décision annoncée hier par la Commission national du débat public (CNDP) de valider le dossier de débat public du projet Arc Express, initié par la Région Ile-de-France. « Relier les banlieues entre elles, à quelques kilomètres de Paris, répondre à moyen terme à l’urgence de désaturation des transports en commun en Ile-de-France, voilà ce que représente ce grand projet », a déclaré Jean-Paul Huchon, président (PS) du Conseil régional d’Ile-de-France dans un communiqué. « A l’heure du débat au Sénat sur le Grand Paris, le message est clair : Arc Express n’est pas enterré » s’est-il réjoui.

Mais au Sénat, Christian Blanc ne l’a pas entendu de cette oreille, fustigeant « l’insuffisance » d’Arc Express. Contre ce dernier, qui serait mis en service au mieux dans les années 2030-2035 », il a opposé son métro automatique, le « Grand huit », qui serait achevé en 2023. Selon lui, si le débat public d’Arc Express avait lieu, cela provoquerait « une impasse avec deux débats sur deux infrastructures ». La droite assure que Arc Express sera intégré dans le tracé du Grand Huit. Une façon d’amoindrir Arc Express que refuse Jean-Paul Huchon.

Les deux bords s’affrontent aussi sur les financements : les élus régionaux affirment que leur projet couterait 9,6 milliards d’euros contre 21 milliards pour le Grand Huit (financé par le Grand Emprunt et la vente du foncier autour des gares). Selon Philippe Kaltenbach, maire (PS) de Clamart, et vice-président du Conseil Régional, « après le dépôt d’un amendement par un sénateur Nouveau-Centre, la procédure d’enquête publique pourrait toutefois être stoppée dès la promulgation de la loi sur le « Grand Paris » (prévu pour cet été).

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le débat public d’Arc Express ravive les tensions sur le Grand Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X