Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion locale

Polémique sur la reprise en main des activités sociales à Chartres

Publié le 08/04/2010 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

La ville veut gérer en direct des activités sociales jusqu’à présent animées par une association dans un quartier.

Depuis 2004 la ville de Chartres a repris en gestion directe l’animation sociale dans les quartiers à l’exception de la Madeleine qui échappait encore à la recentralisation.
À l’occasion du renouvellement d’un agrément, la ville a pris l’initiative de dénoncer la convention de mise à disposition des locaux du Forum de la Madeleine. On veut modifier l’organisation, mais les activités continueront, affirme Karine Dorange, adjointe à la vie des quartiers.

Les activités sociales seront donc directement gérées par le CCAS, comme dans les autres quartiers mais le Forum pourra continuer ses activités purement associatives.
Quand la ville nous a repris le secteur jeunes on a dit « d’accord » a commenté Gilles Métayer, président de l’association, aujourd’hui elle veut reprendre le social. On pourrait peut-être en discuter !.

Par ailleurs, l’agglomération Chartres Métropole a décidé, le 1er avril, de ne plus accorder de subvention pour deux activités de l’association qui va pourtant poursuivre ses activités de loisirs et d’accueil de jeunes.
Le conseil régional vient pour cela de lui attribuer une subvention de 37.000 euros pour le maintien de deux emplois. La gauche locale dénonce pourtant « la mise au pas du mouvement associatif », organisée par Jean-Pierre Gorges maire UMP de Chartres. Ce qu’il ne peut organiser, il le brise déclare l’élu socialiste David Lebon, voilà la méthode Gorges pour s’implanter électoralement dans les quartiers. Et d’appeler à la mobilisation pour dénoncer ce scandale et faire qu’à Chartres les habitants puissent organiser la vie de leur quartier.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Polémique sur la reprise en main des activités sociales à Chartres

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X