Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Equipement

Polices : comment partager les fréquences radios

Publié le 06/05/2015 • Par Géraldine Bovi-Hosy • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

police municipale radio communication
B.Holsnyder
Décidée au lendemain des attentats de janvier 2015, la généralisation de l’interopérabilité des réseaux de radiocommunication des forces de sécurité nationale et des polices municipales est largement décrite dans une circulaire du 14 avril 2015 et son annexe technique. Notre juriste, Géraldine Bovi-Hosy, en décrypte le contenu.

Fluidifier la circulation de l’information, permettre une réactivité adaptée à la situation du terrain, travailler dans les mêmes conditions de sécurité, tels sont depuis quelques années les arguments en faveur d’un accès par la police municipale aux réseaux de télécommunications des forces de l’ordre de l’Etat.

Point de départ : le drame de Villiers sur Marne avec le décès d’Aurélie Fouquet en mai 2010, qui avait révélé un dysfonctionnement dans la communication entre services de police intervenant sur le terrain. Trois ans plus tard, en septembre 2013, sous l’impulsion du ministère de l’Intérieur, une expérimentation menée sur quatre sites destinée à mutualiser les fréquences radios voit le jour.

Janvier 2015, les attentats de Paris et de Montrouge précipite la décision gouvernementale : la généralisation de l’expérimentation est validée à la fin janvier et est actée par une circulaire du 14 avril 2015, accompagnée d’une note technique.

De quoi ...
Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Polices : comment partager les fréquences radios

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X