Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Cinq villes de départements ruraux se regroupent pour garantir leur désenclavement

Publié le 06/04/2010 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Le 2 avril, les maires de cinq communes ont signé une charte de coopération urbaine pour mieux peser sur les décisions nationales en termes d'infrastructures, notamment pour garantir un bon impact de la LGV Paris-Poitiers-Limoges.

Un diagnostic pour une meilleure connaissance de l’offre en très haut-débit sera la première action commune menée par Brive-la-Gaillarde (Corrèze), Cahors (Lot), Limoges (Haute-Vienne), Guéret (Creuse), Tulle (Corrèze), dont les maires ont signé, le 2 avril, à Limoges une charte de coopération.

Pour mieux peser sur les décisions nationales en matière de grandes infrastructures, nous avons choisi de nous regrouper. La charte est l’expression de notre volonté de dépasser les frontières administratives et d’œuvrer, au sein d’un vaste ensemble régional, au développement de nos territoires, a expliqué Jean-Marc Vayssouse-Faure, maire de Cahors, interrogé par la Gazette des communes.

S’organiser avant la réforme des collectivités
Le projet de ligne à grande vitesse (LGV) Paris-Poitiers-Limoges a été le déclencheur de l’initiative prise par le maire de Limoges, Alain Rodet, pour regrouper des communes, toutes chefs-lieux de départements ruraux. Nous partageons des problématiques communes, dont la connexion tardive aux grandes infrastructures nationales. Dans le contexte de la réforme territoriale, qui privilégie les grosses aires urbaines, il est urgent de s’organiser. Car demain, les opérateurs, comme la SNCF, vont privilégier les zones les plus denses et nous oublier. C’est aussi une façon de garantir les infrastructures ferroviaires actuelles, ajoute le maire de Cahors.

Outre la réflexion sur les incidences de la création de la LGV en termes de liaisons, de correspondances et de cadencements entre les 5 aires urbaines, la charte prévoit de se préoccuper de l’offre aéroportuaire en préconisant, notamment, de réaliser un benchmarking des offres et des positionnements des infrastructures, préalable à une réflexion plus approfondie sur leur complémentarité.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cinq villes de départements ruraux se regroupent pour garantir leur désenclavement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X