Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2010

Les Yvelines augmentent la fiscalité de 14,8%

Publié le 06/04/2010 • Par Marion Kindermans • dans : Actualité Club finances, Régions

L’Assemblée départementale a adopté, le 26 mars, son budget primitif 2010. Il s’élève à 1,467 milliard d’euros, en hausse de 11,5% par rapport à 2009.

Dépenses
Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 932,7 millions d’euros. Plus de la moitié, soit 483,2 millions d’euros est consacrée aux crédits de l’action sociale (RSA, APA, ou placements de l’aide sociale à l’enfance). La sécurité représente 60,5 millions d’euros.

Les charges de personnel représentent 169,3 millions, soit 20,4% des dépenses réelles de fonctionnement.

Les investissements mobilisent cette année 534,4 millions d’euros. Le département souligne les efforts en matière d’aide à l’équipement des communes, des Grands Projets de Ville, et le financement des dispositifs CDOR pour la construction de logements. Les crédits progressent de + 75,4% pour l’attractivité économique (réseau fibre optique, Vallée de l’automobile et de la Mobilité durable).

Recettes
Après sept ans sans augmentation, la fiscalité directe croît de 14,8%. « Le produit de la fiscalité directe attendu en 2010 est de 251,3 millions d’euros, contre 349,6 millions en raison de la réforme de la taxe professionnelle », explique le département.
La Taxe d’habitation passe de 4,80% en 2009 à 5,51%.
La Taxe foncière sur les propriétés bâties passe de 4,60% à 5,28%, et la Taxe foncière sur les propriétés non bâties évolue de 16,54% en 2009 à 18,99% en 2010.
Pour la moyenne des ménages, cela représente une hausse de 38 euros pour la taxe d’habitation et de 18 euros pour la taxe foncière. Le département des Yvelines garde les taux d’impositions les plus faibles d’Ile-de-France. La DGD, la DGF et compensation-relais s’élèvent à 269,4 millions d’euros.

Emprunts et endettement
Le conseil général estime l’emprunt de 2010 à 200,9 millions d’euros. La capacité d’autofinancement atteint 95,1 millions d’euros. L’intérêt de la dette/habitant représente 1,7 euros (contre 15,4 euros pour la moyenne régionale 2009).

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les Yvelines augmentent la fiscalité de 14,8%

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X