Systèmes d'information

L’open data à l’assaut des services techniques

Par et , ingénieur principal

Source : Technicites 
-® D. GOURAY  -TransportsRennes

D. GOURAY -TransportsRennes

L'open data, mouvement d’ouverture des données publiques, a fait sa place dans le paysage des collectivités territoriales peu avant 2010. Les premières plateformes ont essuyé les plâtres, permettant d’y voir plus clair sur les enjeux, tant internes qu’externes. Et rapidement est apparue la nécessité de mettre en place une dynamique de territoire. Mais l’histoire commence bel et bien au sein des services.

Comment apprivoiser la « donnée » ?

Le premier enjeu est donc basé sur la structuration en interne de la donnée. Celle-ci peut être collectée à partir d’une application (exemple : le tonnage des déchets issus de l’outil de pesée des collectes) ou de capteurs (capteurs de bruit, de pollution…). Elle est ensuite très souvent stockée dans une base de données. On appelle cela de la « donnée brute ». En général, elle ne permet pas de prendre de décision.

Donner du sens à la donnée

Pour ce faire, il va falloir lui donner un sens ou l’interpréter, la donnée devenant alors une information. Dans les services, elle est souvent mise à disposition sous forme de rapports ou plus simplement, traitée par les utilisateurs dans des outils comme des tableurs (Excel, Calc…). On peut alors suivre l’évolution du tonnage de déchets par quartiers de collecte.

En croisant ces informations avec d’autres informations (disponibilité des véhicules, répartition des ressources humaines par secteur), ses expériences (ce qui a déjà été fait dans le domaine par d’autres collectivités), ses objectifs (quel tonnage maximum je fixe par secteur avant alerte), on construit de la connaissance sur le sujet.

Cette connaissance place l’information dans le contexte de la collectivité, ou plus globalement dans le contexte (géographique, économique, social…) du territoire, et permet donc d’élargir le champ d’interprétation de cette information. Cela facilite alors la prise de décision stratégique en croisant l’ensemble de ces informations.

Pour optimiser cette prise de décision, il est quelquefois nécessaire d’avoir des renseignements plus précis sur les différents flux de données. Certains camions de collecte, à l’instar de ceux de la communauté de communes de ­l’Estuaire de la Dives dans le Calvados, sont donc désormais équipés de système GPS permettant leur localisation.

On ajoute alors deux caractéristiques à cette donnée, celle de la localisation géographique et celle de données qui peuvent être mises à jour quasiment en temps réel grâce aux capteurs dont elles sont issues. Pour qu’elle soit utilisable dans le cadre de l’ouverture des données publiques, elle doit être mise en ligne avec la même temporalité (les heures de passage des bus à un arrêt illustrent bien cette contrainte).

Quelques collectivités pionnières

Si, dès 2010, de grandes collectivités ou des établissements publics de coopération intercommunale tels que Nantes ou Rennes métropole se sont très tôt lancés dans l’aventure, certaines petites communes n’étaient pas en reste puisque Brocas dans les Landes suit le mouvement dès mai 2011. D’autres suivront : Paris, Bordeaux (Gironde), Montpellier (Hérault) ainsi que certains départements (Loire-Atlantique, Gironde, Saône-et-Loire). L’État, quant à lui, s’engagera à travers Etalab, chargé de créer le portail unique, interministériel, des données publiques françaises. Cette action s’inscrit dans une politique de modernisation de l’action publique : le 5 décembre 2011 naissait data.gouv.fr.

Dans les jeux de données mis en ligne, apparaissent très souvent des données géographiquement localisables ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP