Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Financements : les communes préfèrent les banques

Publié le 29/04/2015 • Par Cédric Néau • dans : Actu experts finances, Infographies finances

GAZ17_finances
La Gazette
L'observatoire Finance active de la dette 2015 met en évidence une forte tendance des communes de moins de 100 000 habitants à privilégier les établissements bancaires privés pour contracter des emprunts.

Les communes préfèrent encore leur banque à tout autre mode de financement. L’édition 2015 de l’observatoire Finance active de la dette des collectivités en 2014 montre que leurs sources de financement proviennent – selon leur strate – de 54 à 60 % de leur établissement bancaire pour des prêts consolidés en 2014. Mais ce choix n’est pas celui de toutes les collectivités.

Dans son étude, Finance active indique qu’il existe une différence notable de mode de financement entre les communes et les autres strates. « Les régions et les syndicats sont les structures pour lesquelles les financements alternatifs(1) sont les plus importants (88,2 % et 60,9 % des besoins respectivement) quand, pour les communes de moins de 20 000 habitants, les banques couvrent plus des trois quarts des besoins », explique le cabinet de consultants.

L’appétence communale pour les financements bancaires est très forte sur toutes les strates, excepté celle de plus de 100 000 habitants, qui se rapproche le ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Financements : les communes préfèrent les banques

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X