En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Gestion du réseau de transport

Tisseo, la régie toulousaine des transports devient un Epic

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Régions

0

Commentaire

Réagir

Transformée en établissement public industriel et commercial (Epic) depuis le 1er avril 2010, la régie toulousaine de transports gérera pendant six ans le réseau métro-bus de l’agglomération.

 

Comme la SNCF, Tisseo, la régie toulousaine de transports a été transformée en Epic depuis le 1e avril. Ce statut d’Etablissement public industriel et commercial (Epic) dote la régie toulousaine d’une autonomie financière et d’une personnalité morale.

L’Epic, présidé par Gérard André maire (PS) d’Aucamville, membre de la communauté urbaine toulousaine, reste associé au SMTC, Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération. Cette autorité organisatrice, conserve le pouvoir de décision et de contrôle, notamment au travers la définition du «plan annuel des services».

Un contrat de «service public» a été passé entre l’Epic et le SMTC pour une durée de six ans, en tenant compte d’une période-test d’un an, courant jusqu’à fin 2010. C’est le maire de Toulouse Pierre Cohen (PS), qui a été élu à la présidence du SMTC, en janvier dernier en remplacement de Stéphane Coppey (Verts). Ce changement d’homme à la tête de la structure, avait été l’occasion d’une crise politique ouverte entre élus socialistes et Verts de la mairie de Toulouse.

Le passage à l’Epic devrait apporter une plus grande stabilité dans la gestion du réseau de transport, qui prépare pour la fin de l’année la mise en service de la ligne E, première ligne de tramway du réseau métro-bus toulousain, qui a totalisé en 2009 94 millions de déplacements.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

La course aux labels, ou l’art de gouverner à distance

« Ville d’art et d’histoire », « Citergie », « French Tech », « Green capital »… Voici quelques-uns des labels que peuvent arborer Lyon ou Nantes. A l’instar des autres métropoles régionales, elles en escomptent un certain nombre d’avantages. Mais ...

Exonérations d’impôts locaux des retraités modestes : un coût très élevé pour les collectivités en 2016

La prolongation de l’exonération de taxe d'habitation et de taxe foncière des personnes âgées, veuves ou handicapées et l'introduction d'un lissage sur cinq ans pour les nouveaux contribuables, deux mesures décidées fin 2015, ne sont pas neutres pour les ...

Sécurité dans les écoles : comment collectivités et polices municipales doivent se mobiliser

Devant un « niveau de menace terroriste très élevé », la protection des établissements scolaires fait office de priorité absolue à quelques jours de la rentrée. Dans une instruction parue fin juillet et précisée par la signature d’un accord-cadre ...

Bilans sociaux 2013 : plus de fonctionnaires, mais pas plus de primes...

Le CNFPT et la DGCL viennent de publier les bilans sociaux de la fonction publique territoriale au 31 décembre 2013. Une synthèse détaillée qui permet de regarder à la loupe la FPT : son évolution, le recours aux contractuels, la féminisation, la santé au ...

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés AdministrationMobilité - transportsService public

Régions Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.