Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion du réseau de transport

Tisseo, la régie toulousaine des transports devient un Epic

Publié le 01/04/2010 • Par Laurence Lafosse • dans : Régions

Transformée en établissement public industriel et commercial (Epic) depuis le 1er avril 2010, la régie toulousaine de transports gérera pendant six ans le réseau métro-bus de l’agglomération.

Comme la SNCF, Tisseo, la régie toulousaine de transports a été transformée en Epic depuis le 1e avril. Ce statut d’Etablissement public industriel et commercial (Epic) dote la régie toulousaine d’une autonomie financière et d’une personnalité morale.

L’Epic, présidé par Gérard André maire (PS) d’Aucamville, membre de la communauté urbaine toulousaine, reste associé au SMTC, Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération. Cette autorité organisatrice, conserve le pouvoir de décision et de contrôle, notamment au travers la définition du «plan annuel des services».

Un contrat de «service public» a été passé entre l’Epic et le SMTC pour une durée de six ans, en tenant compte d’une période-test d’un an, courant jusqu’à fin 2010. C’est le maire de Toulouse Pierre Cohen (PS), qui a été élu à la présidence du SMTC, en janvier dernier en remplacement de Stéphane Coppey (Verts). Ce changement d’homme à la tête de la structure, avait été l’occasion d’une crise politique ouverte entre élus socialistes et Verts de la mairie de Toulouse.

Le passage à l’Epic devrait apporter une plus grande stabilité dans la gestion du réseau de transport, qui prépare pour la fin de l’année la mise en service de la ligne E, première ligne de tramway du réseau métro-bus toulousain, qui a totalisé en 2009 94 millions de déplacements.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Tisseo, la régie toulousaine des transports devient un Epic

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X