Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

L’essentiel de la semaine du 20 avril 2015

Publié le 24/04/2015 • Par La Rédaction • dans : Actualité Club finances

phalim-boi-004-211_Web
Phovoir
Chaque semaine, le Club finances vous propose un condensé de l'actualité des 7 derniers jours pour être sûr de n'avoir rien raté en matière de finances locales.

Les banques peuvent-elles être juges et partie dans l’affaire des emprunts toxiques ? C’est le sens de l’interrogation du consultant en finances Emmanuel Fruchard, qui dans la tribune que le Club a publié cette semaine, décortique la façon dont les établissements bancaires calculent les indemnités de remboursement anticipé que doivent verser les collectivités concernées par les emprunts toxiques à ces mêmes banques… Pour rappel, les collectivités ont jusqu’au 30 avril pour souscrire au fonds de soutien.

Fin avril, c’est aussi le moment de boucler les budgets municipaux. Comme la loi de finances pour 2015 les y autorise, 1151 communes pouvaient augmenter de 20 % la taxe d’habitation sur les résidences secondaires. Dans certaines régions, beaucoup y ont eu recours, sans publicité.

Sous le sceau de la rigueur - De manière générale, l’actualité de cette semaine porte la marque de la rigueur budgétaire. Ainsi, les régions se sont-elles insurgées contre l’effort supplémentaire de 1,2 milliard d’euros demandé aux collectivités locales dans le cadre du programme de stabilité présenté la semaine dernière par le ministre des Finances, Michel Sapin.
Les organisateurs des festivals estivaux ont eu aussi fait la grimace faces aux restrictions -voire aux annulations pures et simples – qui menacent leurs événements, du fait de la baisse des dotations. Même cause, même effet, le manque de ressources, via la baisse de rendement de la taxe d’aménagement, fait également peser des risques sérieux sur les conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement, voire des espaces naturels sensibles.

Toutefois, le Club a donné cette semaine une clé pour améliorer l’efficacité de l’action publique en cette période de restriction budgétaire : l’évaluation des politiques publiques.

Bonne lecture.

 

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’essentiel de la semaine du 20 avril 2015

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X