Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fiscalité locale

Résidences secondaires : les 1001 enjeux de la majoration de la taxe d’habitation

Publié le 23/04/2015 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances

La plage de Biarritz
La plage de Biarritz paolocreativo
A l'heure où les hausses d'impôts locaux font grincer des dents, le vote pour l'année 2015 d'une majoration de 20 % de la taxe d'habitation sur les résidences secondaires est intervenu en toute discrétion. Une opportunité dont les 1 151 communes concernées ne se sont pas toutes saisies.

Taillée sur mesure pour Paris et ses 7 % de résidences secondaires et 7 % de logements vacants, la majoration de 20 % par les communes de leur part de taxe d’habitation sur les résidences secondaires a connu un succès variable, répondant parfois à des enjeux très locaux.

Cote Basque

Sur la côte basque, par exemple, la flambée des prix des résidences secondaires a été au cœur du choix des élus. « Biarritz compte 43 % de résidences secondaires, un chiffre en hausse de 5 % au cours des 10 dernières années. La hausse des valeurs immobilières qui accompagne cette tendance implique que les jeunes actifs ont les plus grandes difficultés à se loger », résume le maire de cette ville de 25 000 habitants, Michel Veunac.
La manne financière que devrait représenter la majoration – 800 000 euros en tenant compte des exemptions – est donc du pain bénit pour participer au financement des deux projets de logements sociaux voulu par la municipalité.

Un peu plus loin, parmi les neuf communes (sur ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Résidences secondaires : les 1001 enjeux de la majoration de la taxe d’habitation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X