[Opinion] Déchets

Les filières REP menacent le service public de gestion des déchets

Par et , DGST
Fotolia_dechets plastiques

© fotofuerst - Fotolia

Si les collectivités sont très attachées aux principes de la Responsabilité élargie des producteurs (REP), un certain nombre de menaces anciennes, et surtout récentes, les inquiètent : insuffisance de prise en charge des coûts de collecte et traitement, absence de sanctions réelles, deficit de contrôles et de régulation des filières, remise en cause du périmètre du service public… Il est urgent de clarifier la situation.

La France a été pionnière dans l’organisation des filières REP, initiées dans les années 80 par l’OCDE, avec la mise en place d’Eco-Emballages au 1er janvier 1993. Depuis, ce sont près de 20 filières qui se sont organisées, et il ne faut pas nier qu’elles ont eu un effet positif sur le plan technique (structuration industrielle de l’aval des services publics, taux de recyclage) et sur le plan financier (soutiens au tri-recyclage).

Soutien financier : le compte n’y est pas ! - Malgré tout, ce dernier point constitue un sujet de conflit depuis plus de trois ans. Depuis la mise en place des REP, les collectivités, avec leurs organisations comme Amorce et le CNR(1), avaient obtenu avec la loi « Grenelle 1″ que les soutiens financiers correspondent à 80 % des coûts nets de référence d’un service « optimisé ». Cette nouvelle notion fait toujours l’objet de discussions, et même de recours auprès du tribunal administratif de la part d’Amorce et du CNR. D’après ce dernier, la prise en charge n’atteindrait en moyenne que 48 %. Même avec les chiffres « officiels » des éco-organismes, qui parlent de 63 % (toutes filières confondues), on est bien loin du compte ! Il n’est pas ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les transports, premier chantier de la métropole Aix-Marseille-Provence

    Les élus de la métropole Aix-Marseille-Provence, créée en janvier 2016, voteront le 15 décembre prochain en faveur d’un agenda de la mobilité, chargé de régler les problèmes de congestion d’un vaste territoire où la voiture individuelle est reine. ...

  • Ambition d’universalité pour les « EcoQuartiers »

    Le label EcoQuartier se renouvelle en 2016 pour rallier davantage de collectivités et de projets. Avec un objectif de 500 labellisés pour les deux prochaines années, parviendra-t-il à garder son niveau d’exigence ? ...

  • Le BIM, un changement de paradigme pour les services

    Chacun sait désormais ce qu’est le BIM et ce qu’il peut apporter. Mais il nécessite de profonds changements dans les pratiques des services techniques, que ce soit au niveau de la conception, de la définition des travaux, du suivi des opérations ou encore de la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP