Energie

Achats d’électricité : groupement gagnant pour le Sipperec

Par
RD-pylone-ligne-ht

Mike Gifford, Creative Commons

Mercredi 8 avril, le Sipperec a annoncé une bonne nouvelle à 453 adhérents, collectivités et établissements publics d’Ile-de-France, de son groupement de commandes électricité : ils vont réaliser pendant deux ans des économies sur leurs factures, conséquence de la mise en concurrence de leurs tarifs jaunes et verts. Un deuxième appel d’offres sera lancé ce mois-ci pour permettre à la centaine de membres restants du groupement de répondre à cette obligation légale.

Imposée par la loi et jusqu’ici appliquée sans enthousiasme par les collectivités, la suppression des tarifs réglementés de vente (TRV) d’électricité jaunes et verts, tant redoutée par nombre d’acteurs publics et privés, peut être bénéfique financièrement. Le Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et les réseaux de communication (Sipperec) l’a prouvé mercredi 8 avril 2015, en publiant les résultats de son appel d’offres, dans le cadre d’un groupement de commandes réunissant 453 collectivités et établissements publics franciliens : des communes et communautés d’agglomération, des conseils généraux, la région, des offices publics de l’habitat, des collèges, des régies, etc.

Gains substantiels et variables - Le Sipperec annonce un gain global annuel de 17,7 millions d’euros pour ses membres par rapport à ce qu’ils auraient déboursé avec les TRV. Une économie substantielle sur une facture de l’ordre de 150 millions d’euros. La baisse en pourcentage variera toutefois selon les cas, notamment selon le profil de consommation. Plus généralement, dans un groupement, certains peuvent même subir un surcoût.

à lire aussi
Le groupement d’achat d’énergie, le bon moyen de faire des économies ?

Les huit lots ont été attribués, pour deux ans, à trois fournisseurs (quatre à EDF pour 765 GWh ; deux à GDF Suez pour 369 GWh ; deux à Direct Energie pour 343 GWh). Avec un volume de près d’1,5 TWh, c’est l’un des dix plus importants appels d’offres publics d’électricité menés à ce jour, vante le Sipperec.

D’autres économies en vue  - Le gain porte sur la seule part fourniture, précise le Syndicat. « On ne compare que ce sur quoi on peut agir, soit environ 40 %, les taxes et l’acheminement (Turpe(1)) ne relevant pas du domaine concurrentiel(2), précise sa directrice générale adjointe, Catherine Dumas. En revanche, on espère une économie supplémentaire ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP