Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

Les points de vues des réseaux nationaux des travailleurs sociaux face à la radicalisation

Publié le 02/04/2015 • Par Sophie Le Gall • dans : Actu experts prévention sécurité

Lorient mediation
Ville de Lorient
Alors que nombre de travailleurs sociaux sont aujourd'hui encore en pleine phase d'interrogations, la Gazette des communes a recueilli l'avis de trois têtes de réseaux nationaux. Laure Soumais de la Cnape, Richard Pierre du CNLAPS et Antoine Guillet de l'Anas expriment leurs points de vue face à ce phénomène complexe.

« Les outils existent, les travailleurs sociaux ont surtout besoin d’être rassurés »

Laure Sourmais, responsable du pôle « protection de l’enfance » à la Convention nationale des associations de protection de l’enfant (CNAPE)

« Face au phénomène des jeunes sous emprise, il est essentiel de rappeler l’importance du volet ­éducatif. C’est pourquoi la CNAPE a accepté d’inter­venir dans la formation
à la prévention de la radi­calisation mise en place par le Comité interministériel de prévention de la délinquance. Grâce aux échanges que nous avons avec les pro­fessionnels inscrits dans cette démarche et aux informations transmises par les 122 asso­ciations et 1 120 établissements et services de notre fédération, nous savons que les travailleurs sociaux ont avant tout besoin d’être rassurés. Ils ont à leur disposition des outils, notamment pour établir un dialogue constructif avec le public jeune. Pour les soutenir dans leurs pratiques quotidiennes, il est important de leur permettre des ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les points de vues des réseaux nationaux des travailleurs sociaux face à la radicalisation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X