En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Fiscalité locale

Départements et régions n’ont plus d’amortisseur fiscal

Publié le • Par • dans : Actu experts finances, Infographies finances

0

Commentaire

Réagir

UNECapture © La Gazette

Pour contrer l’effet de ciseau vécu par les collectivités, l’Entente des territoriaux souhaite « revisiter » la répartition des recettes de chaque niveau de collectivité entre les impôts de flux et de stock.

Dans un rapport présenté à Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la fonction publique, ce groupe, qui rassemble six associations de cadres territoriaux(1), montre l’érosion du poids de la fiscalité de stock(2) dans les recettes réelles de fonctionnement, diminuant de 18 % dans le bloc communal entre 2009 et 2011, de 38 % dans les départements et même de 87 % dans les régions !

« La répartition entre ces deux types d’impôt est équilibrée au niveau du bloc communal, mais très déséquilibrée pour les départements et les régions avec une prépondérance des impôts de flux », analyse l’Entente. Or la fiscalité, outil indispensable pour garantir l’autonomie constitutionnelle des collectivités, doit également être bien équilibrée pour « conforter la soutenabilité de budgets locaux », insistent les auteurs.

Si les impôts de flux, dépendant du niveau d’activité d’un territoire, dynamisent les recettes fiscales des collectivités, les impôts de stocks sont en revanche ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés BudgetsFinances localesFiscalité

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)