Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Interview

Vincent Aubelle : «L’architecture du dispositif intercommunal devient incohérente»

Publié le 23/03/2015 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Vincent Aubelle, professeur associé à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée et consultant auprès de collectivités locales
Vincent Aubelle, professeur associé à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée et consultant auprès de collectivités locales V. Aubelle
Alors que la loi relative à l’amélioration du régime de la commune nouvelle est publiée et que le projet de loi Notre vient d’être adopté à l'Assemblée nationale, Vincent Aubelle, professeur associé à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée au sein du département génie urbain et consultant auprès de collectivités locales, pointe du doigt leur manque de cohérence. Aux élus locaux de savoir tirer profit au mieux des opportunités d’optimisation financière qui en découlent. Interview.

La commune nouvelle peut-elle être une source d’optimisation financière ?

Tout à fait, surtout dans le cas d’intercommunalités qui se transforment en commune nouvelle car cette dernière cumule alors la DGF intercommunale et celle de chaque commune et c’est cette nouvelle DGF qui est maintenue pendant trois ans.
Cependant, il faut être vigilant sur certains points, à commencer par l’architecture entre la commune nouvelle et l’EPCI qu’elle devra rejoindre. Le passage en commune nouvelle redessine les niveaux de compétences et implique d’anticiper la structuration de l’intercommunalité et des compétences qui lui seront transférées.

En quoi justement la loi facilitant la création des communes nouvelles, adoptée le 4 mars, et le projet de loi NOTRe sont-ils contradictoires ?

Ces deux textes ont été pensés indépendamment l’un de l’autre et sont inadaptés à la nouvelle forme d’organisation intercommunale voulue.
Dès lors, l’architecture d’ensemble du dispositif intercommunal devient incohérente ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vincent Aubelle : «L’architecture du dispositif intercommunal devient incohérente»

Votre e-mail ne sera pas publié

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X