En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

8

Commentaires

Réagir

Concours

Vers une proposition de loi pour rallonger la durée de validité des concours

Publié le • Par • dans : A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

8

Commentaires

Réagir

800px-Salle_de_classe_lfc01_concours © Khoyobegenn Wikimedia CC

La députée (Socialiste, républicain et citoyen) du Finistère, Chantal Guittet, prépare une proposition de loi pour limiter le phénomène des reçus collés, un texte parlementaire qui a reçu l’aval du ministère de la Fonction publique.

 

L’objectif serait de prolonger à quatre ans au lieu de trois (un an renouvelable deux fois) la durée de validité de l’inscription sur les listes d’aptitude des lauréats des concours de la fonction publique territoriale. « Cette durée correspond davantage aux concours qui sont souvent organisés tous les deux ans », souligne Chantal Guittet.

« Ce texte ne va pas révolutionner la fonction publique mais il s’agit d’essayer de venir en aide aux jeunes qui ont été reçus à un concours et qui désespèrent de ne pas trouver de poste », explique la députée.

La proposition de loi viserait également à ce que la durée de validité de trois ans soit suspendue durant les périodes où les lauréats occupent un poste de remplacement, etc. « Quand elles occupent un emploi, ces personnes n’ont pas le temps de rechercher un poste », insiste Chantal Guittet.

Gâchis intellectuel et financier - Avec cette démarche, elle souhaite « mettre la lumière sur le problème des reçus collés et essayer de faire que les choses changent petit à petit. C’est un gâchis intellectuel et financier. Et peut-être cette proposition de loi fera-t-elle réfléchir les employeurs qui ne respectent pas toujours les listes d’aptitude », insiste la parlementaire.

Cette dernière auditionne actuellement les différents syndicats de la territoriale et la proposition de loi, qui a été négociée avec le ministère de la Fonction publique, devrait ensuite être rapidement déposée.

Haut de page

Cet article est en relation avec

8

Commentaires

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

8 Commentaires

Ajouter un commentaire
  1. 1. Jm 09/07/2015, 17h00

    Bonne initiative...malheureusement trop tard pour moi qui suis reçu collé du concours d'Ingénieur territorial malgré une recherche active pendant 3 ans!

  2. 2. didier 18/05/2015, 22h38

    Bonsoir, mon fils a obtenu le concours voilà presque déja deux ans après un an de préparation et toujours rien malgrès tous les courriers envoyés!!!! il a fait parti des jsp aujourd hui il vit du volontariat mais ne croit plus du tout en son concours !!!quel dommage pourtant son souhait le plus cher était vraiment d'étre pompier , mais pas de recrutement!!!! une maman fière de son fils mais très décue du système

  3. 3. RH 14/04/2015, 00h24

    Bonjour,
    Je trouve cette proposition de loi très importante puis qu’enfin les élus comprennent et prennent en compte la complexité de ce concours. En ce qui me concerne, je suis lauréat du concours d'ingénieur 2012 externe, option infrastructures et réseaux ,mais juste avant la publication des résultats en novembre 2012, je suis parti faire du volontariat international des Nations Unies pendant deux ans. Maintenant, il ne me reste qu'un an pour trouver un poste ce qui n'est peut être pas évident. Il me semble important que ce projet de loi puisse prendre en compte ce genre de situation moyennant des justificatifs clairs. J’espère que cette loi verra jour d'ici l'été pour permettre aux candidats se trouvant dans cette situation puissent prendre le temps de la recherche pour trouver quelque chose qui convient.
    Bon courage à vous .

  4. 4. Quentin Dafosse 24/03/2015, 11h31

    Le concours de pompiers professionnels rentre dans cette catégorie de concours à retarder la validité,car sur le dernier concours qui a eu lieu en 2013,seuls 30% des recrutements ont eu lieu.

  5. 5. didier 23/03/2015, 21h22

    bravo très bonne proposition mon fils est actuellement inscris sur liste et n'obtiens que des réponses négatives!!!!! il réve d'étre pompier depuis l'age de 14 ans , age ou il a intégre les JSP.........malgrés tous ses efforts et sa volonté pour décrocher son concours aucun département ne lui laisse une chance.Déja un an et demi de passer et rien !!!!ses espoirs s'envolent .

  6. 6. Charlotte 20/03/2015, 15h50

    Il faudrait aussi une proposition de loi obligeant les collectivités à recruter par la voie statutaire leurs personnels. Ainsi, le phénomène des reçus-collés n'existerait pas.
    Si au premier abord, cette proposition de loi semble favorable, elle n'est qu'un écran de fumée. Le problème ne réside pas dans l'allongement de la durée de validité d'un concours. Il est dans l'absence d'obligation faite aux collectivités dans leurs recrutements.
    Le personnel étant la variable d'ajustement, elles préféreront engager un emploi d'avenir ou un jeune en service civique, qui ne leur coûtent pratiquement rien, plutôt qu'un fonctionnaire titulaire ou stagiaire.
    C'est vouloir vider la mer avec une petite cuiller !

  7. 7. lambert 20/03/2015, 12h00

    louable intention mais quand l'employeur utilise le délai et joue la montre pour payer moins cher le plus longtemps possible l'agent à son grade antérieur..et éviter de le nommer..cela mettra à 4 ans l'attente !
    en ce qui me concerne, je viens d'envoyer aussi pour la seconde fois la demande de réinscription sur la liste d'aptitude..alors que j'ai réussi du premier coup ce concours en 2013, étant maintenant dans une deuxième vie professionnelle à 48 ans..je redémarre à 0, en laissée en catégorie C !
    et mon employeur est parlementaire..
    Nénamoins merci à Mme la députée

  8. 8. Eva 19/03/2015, 21h28

    C'est une très bonne initiative. Je suis actuellement en recherche d'un poste d'attaché et il ne reste plus qu'un an de validité à mon concours obtenu en 2013. Dur, dur...

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.