Gestion des déchets

Face à Éco-mobilier, les collectivités demandent l’arbitrage du gouvernement

| Mis à jour le 23/03/2015
Par
une-valdelia

Valdelia

Mercredi 18 mars 2015, le Cercle national du recyclage (CNR) et Amorce, deux associations de collectivités, ont diffusé un courrier commun envoyé à la ministre de l’Écologie Ségolène Royal pour lui demander son arbitrage face aux pratiques de l'éco-organisme en charge des déchets d'ameublement. En cause : la modification rétroactive des soutiens apportés aux collectivités, et la lenteur d'Éco-mobilier à signer les conventions dites "financières".

La rétroactivité a du mal à passer. Amorce et le Cercle national du recyclage (CNR) n’ont pas apprécié l’annonce faite mi février 2015 aux plus de 300 collectivités ayant contractualisé avec Éco-mobilier. Un courriel de l’éco-organisme leur apprenait en effet que, en raison des nouvelles caractérisations du gisement de déchets d’éléments d’ameublement (DEA), leur soutien serait revu à la baisse, dés le deuxième semestre 2014.

Un million d’euros de perte - « Nous ne contestons pas les nouveaux taux de présence des meubles, mais la rétroactivité de la mesure. Ces taux ont été publiés fin décembre 2014 et devraient donc s’appliquer à partir de janvier 2015. La perte pour les collectivité est estimé à 1 million d’euros alors qu’Éco-mobilier affiche une provision pour charge de 111 millions d’euros », s’insurge Bertrand Bohain, délégué général du CNR.

Du coté d’Éco-mobilier, l’application rétroactive du taux semble pourtant tout à fait logique. « Rien dans les conventions ne s’oppose à cette mise en œuvre. Les anciens taux étaient largement supérieurs à la ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les transports, premier chantier de la métropole Aix-Marseille-Provence

    Les élus de la métropole Aix-Marseille-Provence, créée en janvier 2016, voteront le 15 décembre prochain en faveur d’un agenda de la mobilité, chargé de régler les problèmes de congestion d’un vaste territoire où la voiture individuelle est reine. ...

  • Ambition d’universalité pour les « EcoQuartiers »

    Le label EcoQuartier se renouvelle en 2016 pour rallier davantage de collectivités et de projets. Avec un objectif de 500 labellisés pour les deux prochaines années, parviendra-t-il à garder son niveau d’exigence ? ...

  • Le BIM, un changement de paradigme pour les services

    Chacun sait désormais ce qu’est le BIM et ce qu’il peut apporter. Mais il nécessite de profonds changements dans les pratiques des services techniques, que ce soit au niveau de la conception, de la définition des travaux, du suivi des opérations ou encore de la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP