Environnement

Suez Environnement adopte une marque unique et met fin à la Lyonnaise des eaux

Par • Club : Club Techni.Cités

Le groupe mondial Suez Environnement a annoncé qu'il allait mettre fin à l'existence d'une quarantaine de marques commerciales telles que Lyonnaise des eaux ou Sita. Mais il gardera des marques locales pour le marché français de l'eau, afin de répondre aux exigences des collectivités.

Lyonnaise des eaux, Degrémont, Sita, Safege, … ce sont près de quarante marques historiques et parfois plus que centenaires (1) qui vont disparaitre au profit d’une seule : Suez environnement (2). Le groupe mondial souhaite ainsi gagner en visibilité à l’international, afin que ses clients comprennent mieux l’étendue de ses activités.

Cette évolution vient dans le prolongement d’une réorganisation interne amorcée il y a un an. « La proximité des métiers est aujourd’hui tellement forte qu’il n’était plus possible de compartimenter nos actions », explique Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez Environnement. Quatre axes stratégiques avaient ainsi été définis : le Smart Water et les nouveaux services, l’industrie, la valorisation des déchets et le développement à l’international.

11 marques territoriales pour le marché français de l’eau -  « Nous ne sommes plus des distributeurs d’eau, a expliqué Jean-Louis Chaussade. Nous sommes chargés de protéger une ressource en eau de plus en plus rare, dont il faut garantir la qualité, la quantité, et dont les usages multiples doivent être gérés ». Ce constat a amené le groupe a revoir son organisation : en lieu et place de ses deux grands métiers – l’eau et les déchets -, il se positionne autour de l’idée de « gestion durable des ressources », à travers 4 activités principales :

  • la gestion du grand cycle de l’eau,
  • le recyclage et la valorisation des déchets,
  • les solutions de traitement de l’eau,
  • le consulting pour un aménagement durable des villes et des territoires.

Toutes les sociétés du groupe vont donc changer de nom et adopter un nouveau logo. Toutes, sauf les sociétés dédiées, qui sont créées souvent à la demande de collectivités pour des contrats spécifiques. « C’est le cas par exemple de la Seram à Marseille », explique le directeur général. Et pour l’activité eau, le marché français va être découpé en 11 territoires qui disposeront d’une marque locale (par exemple Eau du Nord Picardie) qui seront associées à Suez Environnement et s’adresseront aux consommateurs. « C’était une demande de nos équipes de Lyonnaise des eaux, qui souhaitaient garder un territoire régional. Ainsi, 95% des contrats porteront une marque locale », ajoute-t-il.

 

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP