Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Opinion] Modernisation de la vie politique

Départementales : « Liberté, parité, fraternité »

Publié le 16/03/2015 • Par Auteur associé • dans : France, Opinions

Bénédicte Boyer

Bénédicte Boyer

Journaliste

Cinquante pour cent au deuxième tour : le chiffre ne va pas provoquer la faillite des instituts de sondage mais constitue, malgré tout, une petite révolution. Nul besoin, cette année, de poster le 22 mars des sentinelles en sortie des urnes pour déterminer, avec certitude, qu’il y aura 50 % de femmes parmi les candidats au deuxième tour des élections départementales.

Des 9 097 postulantes recensées à ce jour par le ministère de l’Intérieur, trois se trouvent dans une situation particulière. Valérie, Emilie et Aline, avec Marcel, Marc-Antoine et Didier qui constituent l’autre moitié de leur binôme obligatoirement paritaire, sont assuré(e)s d’être élu(e)s au premier tour, faute d’adversaire se présentant face à elles (et eux). Ainsi les cantons de Guillestre (Hautes-Alpes) et de Castagniccia (Haute-Corse), à défaut d’avoir connu une conseillère générale aux XIXe et XXe siècles, vont-ils se trouver dotés d’une conseillère départementale au XXIe siècle. Et à Saint-Flour (Cantal) va ressurgir la mémoire de la Libération, date à laquelle une vaillante résistante réussit, bien temporairement, à introduire de la diversité de genre dans une lignée de conseillers généraux redevenue ensuite exclusivement masculine.

4,4 binômes, paritaires, en moyenne par canton – Le suspens, en 2015, réside ailleurs. Au 1er janvier, il fallait de bons yeux et les doigts d’une seule main pour repérer et compter Hermeline, Danielle, Marie-Françoise, Josette-Camille et Nassimah dans la foule des présidents de conseil général. Notons au passage que deux des cinq présidentes étaient des élues d’outre-mer. Ceux qui avaient prédit pénurie de binômes aux élections des 22 et 29 mars se sont lourdement trompés : en moyenne, les électeurs auront 4,4 binômes parmi lesquels choisir le duo de leur cœur, et jusqu’à une dizaine dans certains cantons.

Personne, en revanche, n’ose prédire pléthore de présidentes à l’issue du troisième tour de ce scrutin nouvellement paritaire : faut pas rêver, tout de même. Tout au plus espère-t-on une représentation féminine accrue au sein des commissions permanentes qui se constitueront en avril. Autorisons-nous une seconde de déraison en guise de mot de la fin : et si l’Assemblée des départements de France se dotait, en 2015, d’une présidente ?

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Départementales : « Liberté, parité, fraternité »

Votre e-mail ne sera pas publié

bazane

17/03/2015 03h53

Et alors ?
J’ai beau la relire je n’ai toujours pas compris l’intérêt de cette chronique laborieusement descriptive

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X