Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fonction publique

Compression de la masse salariale : les agents de la ville d’Argenteuil expriment leur mécontentement

Publié le 16/03/2015 • Par Agathe Vovard • dans : Actu Emploi, Actualité Club finances, Régions, Toute l'actu RH

Le climat est très tendu à Argenteuil (Val d’Oise) depuis la diffusion sur France 2, le 2 mars, d’un reportage sur les mesures mises en place par le « cost killer » recruté comme DGS, Harold Matysen (ex-consultant du cabinet Michel Klopfer), par le nouveau maire (UMP) Georges Mothron.

« Certains agents ont appris à la télévision la suppression de leur poste », s’insurge Jean-Baptiste Trouillet, représentant Snuclias-FSU. Le 13 mars, un mouvement social lancé par tous les syndicats de la ville (CFDT, CGT et FSU) aurait rassemblé plus de 300 agents selon les organisateurs.

400 emplois non renouvelés – La situation financière de la ville est très préoccupante. « Notre budget en investissement a été suspendu par la chambre régionale des comptes. Nous avons dû prendre des mesures drastiques », résume Mathieu Seguran, directeur de cabinet. D’ici fin 2016, 400 emplois de contractuels ne seront pas renouvelés, sur un total de 2 500 agents. 160 suppressions ont été réalisées en 2014, et un total de 115 sont prévues pour 2015.

Sanctions disciplinaires – Des sanctions disciplinaires vont également être prises. « Lors de son discours de vœux, le maire a clairement indiqué que pour les agents qui se remettront au travail, il n’y aura pas de problème », rapporte le directeur de cabinet.

Lors du mouvement social de vendredi, les manifestants « ont forcé les portes de la mairie et ont finalement pu être reçus par le DGS. Ce dernier ne lâchera rien. Il a une feuille de route budgétaire à suivre », rapporte Pascal Videcoq, représentant CGT.

La direction générale des services, devant les agents en grève.

La direction générale des services, devant les agents en grève.

Les agents d'Argenteuil devant leur DGS, le 13 mars.

Les agents d’Argenteuil face à leur DGS, le 13 mars.

« Les habitants et les agents d’Argenteuil ne doivent pas payer pour l’ancienne gestion de la ville, ni pour la baisse des dotations. Les dépenses de personnels ne sont pas les seuls éléments sur lesquels intervenir », insiste Jean-Baptiste Trouillet.

Emblématique – Des représentants nationaux se sont également rendus à la manifestation du 13 mars. « Le cas d’Argenteuil pose des questions qui sont emblématiques de la période actuelle. La baisse des dotations a de plus en plus d’effets sur le vécu des agents », souligne notamment Baptiste Talbot, secrétaire général de la CGT Services publics.

Le mouvement social va se poursuivre. « Notre mobilisation sera également très forte le 9 avril, où une journée d’action interprofessionnelle est organisée au niveau national », explique Pascal Videcoq. A la ville, Mathieu Seguran indique que d’autres mesures permettant de dégager 5 millions d’euros d’économies en 2014, et 4,4 millions en 2015, ont également été prises, telles que la baisse des dépenses de communications, de subventions, la suppression de cérémonies et fêtes, etc.

Le reportage de France 2

Régions

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Compression de la masse salariale : les agents de la ville d’Argenteuil expriment leur mécontentement

Votre e-mail ne sera pas publié

Maya

17/03/2015 10h06

C’est un véritable scandale. Laissez les agents trouver eux-mêmes des solutions pour éviter le gaspillage de l’argent, vous serez surpris de nos idées.

Courage aux agents, gardez la tête haute et restez une force de proposition, prouvez-leur qu’unis nous sommes plus forts.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X