Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Patrimoine immobilier

Le Loiret a évalué son patrimoine à sa valeur marchande

Publié le 17/03/2015 • Par Christine Berkovicius • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Bonnes pratiques finances, Régions

Le château de Sully-sur-Loire, dans le Loiret.
Le château de Sully-sur-Loire, dans le Loiret. Flickr CC by Vostok 91
Le département du Loiret vient de boucler l'évaluation de son patrimoine immobilier à sa valeur de marché, soit 232 millions d'euros. Une démarche encore inédite pour une collectivité, qui devrait permettre au conseil général d'optimiser la gestion de ses biens.

Le département du Loiret s’est engagé depuis quelques mois dans une démarche novatrice : faire évaluer son patrimoine immobilier – hors routes – à sa valeur marchande et non pas à sa valeur nette comptable comme c’est l’usage.
« L’Etat l’a déjà fait, dans une logique de cession de ses biens. Pour nous, l’enjeu est différent. Il s’agit d’aboutir à une gestion dynamique du patrimoine, qui ait sa vraie place dans la stratégie financière de la collectivité », explique le directeur général des services, Jean-Charles Manrique, à l’origine de cette évaluation dont les résultats ont été présentés aux élus le 12 mars lors de la dernière session du conseil général.

Le travail s’annonçait complexe, car la liste des biens du conseil général ressemble à un inventaire à la Prévert : trois châteaux, dont Gien et Sully-sur-Loire, un aéroport, un laboratoire, des collèges, un centre de vacances, des forêts, des ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Loiret a évalué son patrimoine à sa valeur marchande

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X