logo
Adresse de l'article http://www.lagazettedescommunes.com/335969/quartiers-prioritaires-letat-met-la-pression-sur-les-transporteurs/

POLITIQUE DE LA VILLE
Quartiers prioritaires: l’Etat met la pression sur les transporteurs
Hugo Soutra | actus experts technique | France | Publié le 13/03/2015 | Mis à jour le 16/03/2015

Par le biais d'une circulaire diffusée jeudi 12 mars, le gouvernement demande aux préfets de sensibiliser les autorités organisatrices de la mobilité (AOM) afin qu'elles signent les contrats de ville en cours de négociation, lorsqu'elles exercent autour d'un quartier prioritaire de la politique de la ville. Objectif: développer de nouveaux services à la mobilité en faveur des catégories sociales défavorisées et désenclaver les quartiers périphériques.

Les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville – caractérisés selon une circulaire du 6 mars 2015 par « la faiblesse de leurs revenus, leur taux de motorisation peu élevé » ou encore leurs importants besoins de déplacements du fait de l’éloignement de leurs logements avec les centres-villes ou les bassins d’emplois – seraient confrontés à un véritable paradoxe : un faible accès aux transports publics malgré une dépendance accrue, eu égard au reste de la population française.

Se basant sur la loi MAPTAM du 27 janvier 2014, la loi de programmation pour la ville du 21 février de la même année ainsi que des engagements en faveur de la mobilisation des moyens de droit commun de l’Etat, cette instruction gouvernementale ambitionne d’y remédier, en concrétisant le ...

REFERENCES

  • Circulaire du 6 mars 2015 relative à la mobilisation et à l'adaptation des politiques de transport et de mobilité en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville


POUR ALLER PLUS LOIN


 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X