Ce qu'ils en pensent

La libéralisation du transport par autocar met-elle en péril les liaisons ferroviaires ?

| Mis à jour le 13/03/2015
Par
Transport scolaire

Fotolia

L’ouverture à la concurrence de lignes d’autocar interurbaines régulières, inscrite dans le projet de loi "Macron", suscite autant d'enthousiasme que de craintes. La route va-t-elle triompher au détriment du rail ? Jusqu'où réguler cette nouvelle offre privée ? Entretiens croisés avec le président de la fédération des usagers (la Fnaut), Jean Sivardière, et le président de la commission Infrastructures et transports de l’Association des régions de France (ARF), Jacques Auxiette.

Jean Sivardière, président de la FNAUT (Fédération nationale des associations d’usagers des transports)

 

« La libéralisation du transport par car est prématurée »

 

« M. Macron ne connaît pas le secteur des transports. Contrairement à ce qu’il affirme, le train n’est pas 8 à 10 fois plus cher pour le voyageur que le car mais 2 fois en moyenne, et un « pauvre » peut souvent trouver des tarifs TGV, Intercités ou TER compétitifs avec ceux du car et du covoiturage s’il accepte des contraintes horaires. Cette erreur est regrettable, elle accrédite l’idée fausse que le train est toujours cher, donc fait pour les riches, et que l’autocar est le transport des « pauvres ».

Des liaisons routières sont nécessaires sur les itinéraires à courte distance ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP