ÉNERGIE - BÂTIMENT

Qualifications « RGE Études » : un progrès… et un casse-tête

Par

Source : Technicites 
© Claudine PIALAT -Architecte DHdK

Claudine PIALAT-Architecte DHdK

Les qualifications RGE Études, au nombre de quatorze, ont été créées pour récompenser les sociétés d’ingénierie qui respectent un cahier des charges scrupuleux. Elles deviennent une norme incontournable dans le monde de l’énergie… Avec un coût prohibitif pour les petites structures, contraintes d’abandonner la partie ?

Les bureaux d’études les plus modestes enragent. Depuis le début de l’année 2015, les maîtres d’ouvrage sont contraints de s’appuyer sur des structures reconnues garantes de l’environnement (RGE) pour concevoir une chaufferie biomasse, faire évoluer un réseau de chaleur ou évaluer la performance énergétique d’un bâtiment. Sans quoi elles ne peuvent plus bénéficier des fonds de l’Ademe.

À partir du 1er juillet 2015, il deviendra impossible par ailleurs d’obtenir les labels Effinergie+ ou Bepos-Effinergie 2013 sans miser sur cette qualification. Et les collectivités sont vivement encouragées à conditionner leurs propres dispositifs de soutien à l’obtention du précieux sésame.

Ces évolutions « signent la mort des bureaux d’études de petite et moyenne taille au profit de grosses structures qu bureau d’études techniques (BET) de trois personnes installé à Besançon.

 

Éviter les erreurs récurrentes

Fruit d’un accord entre les pouvoirs publics, l’Ademe et des représentants des professionnels comme le Conseil national de l’ordre des architectes ou la Fédération des syndicats des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l’ingénierie et du ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP