En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

1

Commentaire

Réagir

Financement

Emprunts toxiques : les maires des petites villes se rebiffent

Publié le • Par • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

1

Commentaire

Réagir

Le port de Trégastel (Côtes-d'Armor). Le port de Trégastel (Côtes-d'Armor). © Fotolia

Assommés par la hausse du franc suisse qui fait exploser les taux d’intérêt de leurs emprunts toxiques, des maires bretons et du Centre refusent d’augmenter les impôts locaux pour boucler leur budget. Les premiers ont créé un collectif pour défendre les intérêts des petites villes et souhaitent étendre le mouvement de protestation à toute la France.

« C’est le Cidunati des maires », prévient Paul Droniou, maire de Trégastel (Côte d’Armor, 2 500 hab.), en référence au syndicat créé à la fin des années 1960 par des artisans et des commerçants pour contester les cotisations maladies excessives.
Le 30 janvier, il a créé avec son voisin, Erven Léon, le maire de Perros-Guirec (Côte d’Armor, 7 400 hab.) le Covidex, le comité des victimes de Dexia, chargé de défendre les intérêts des communes de moins de 10 000 habitants.

« Nous voulons dénoncer les collusions entre l’Etat, les banques et la justice », explique Paul Droniou qui espère entrainer dans son sillage les maires des quatre départements bretons détenteurs d’emprunts toxiques, ainsi que ceux de Loire-Atlantique, puis ensuite étendre son mouvement à la France entière. « Nous refusons l’alternative suggérée par les préfets d’augmenter les impôts si nous n’arrivons pas à trouver une autre solution », peste l’élu breton. « Il est hors de question de faire payer les ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

Cet article est en relation avec

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés DetteEmprunts toxiquesFinancementsFinances locales

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)