En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Armement

De nombreuses communes ont décidé de renforcer leur police municipale après les attentats

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

0

Commentaire

Réagir

arme police municipale © B.Holsnyder

Plus d’un mois après les attaques des 7, 8 et 9 janvier et particulièrement de l’assassinat de Clarissa Jean-Philippe, les policiers municipaux ne cessent de demander des renforts et une meilleure protection. Pressées par les syndicats, beaucoup de villes ont revu leur choix et opté pour un armement. Si certaines grandes agglomérations réfléchissent encore, d’autres communes, plus petites et souvent classées à droite, ont sauté le pas. Tour d’horizon.

«Nous sommes des cibles»… Plus d’un mois après le drame de Montrouge, qui a coûté la vie à une de leur collègue, nombre de policiers municipaux attendent des réponses concrètes de la part de leur maire. Si l’État s’est engagé à mettre à la disposition des collectivités plus de 4 000 revolvers et les aider à financer l’achat de 8 000 gilets pare-balles, les mairies, elles, tentent de répondre aux attentes grandissantes de leurs agents.

Comme le confiait le président de l’AMF, François Baroin, dans un entretien accordée au Club Prévention-Sécurité de la Gazette, «la pression qui a fait suite aux attentats de janvier a été telle que la plupart des communes non armées sont en train de revoir leur choix».

Hésitation des grandes agglomérations - Parfait exemple de ce basculement, Marseille (Bouches-du-Rhône) dont le maire Jean-Claude Gaudin, UMP, a longtemps été opposé à l’armement. Aujourd’hui, il réclame une aide de l’Etat afin d’armer sa police municipale. «En l’espace de trois ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)