Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Révision des valeurs locatives

Franck Claeys : « Le coefficient de neutralisation cristallise la hiérarchie des territoires »

Publié le 18/02/2015 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances

FClaeys-AMGVF
AMGVF
La mise en œuvre de la révision des valeurs locatives pose de nombreux écueils dont celui de l’application d’un coefficient de neutralisation local afin d'éviter tout transfert de pression fiscale entre professionnels et ménages. Prévu le temps que les deux révisions (locaux commerciaux et d’habitation) soient opérationnelles, ce coefficient pourrait perdurer ce qui rendrait alors caduc l’objectif d’équité territoriale de la réforme, comme le redoute Franck Claeys, directeur économie et finances territoriales à l’Association des maires des grandes villes de France.

Cet article fait partie du dossier

Valeurs locatives : une réforme au long cours

A quoi doit servir le coefficient de neutralisation prévu dans le cadre de la révision des valeurs locatives des locaux professionnels ?

Si on utilisait directement les nouvelles valeurs locatives révisées brutes comme bases d’imposition, il en résulterait mécaniquement une augmentation de la part de celles-ci pour les locaux professionnels par rapport à celle des locaux d’habitation. C’est pourquoi l’article 34 de la loi de finances rectificative pour 2010 prévoit un coefficient de neutralisation de la pression fiscale qui va à la fois garantir la neutralité budgétaire pour chaque collectivité ou EPCI et permettre de conserver la même pression fiscale globale entre ménages et entreprises.

Comment ce coefficient est-il calculé ?

Il est égal au total des anciennes bases sur le territoire donné divisé par le total des bases révisées. Au final, un local aura une valeur locative révisée « virtuelle » (brute) qui sera corrigée par l’application d’un coefficient de neutralisation, différent ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Franck Claeys : « Le coefficient de neutralisation cristallise la hiérarchie des territoires »

Votre e-mail ne sera pas publié

Imposteur

20/02/2015 02h24

Si l’on avait pas supprimé autant d’agents dans le MINEFI, les deux réformes auraient pu être concommintantes.
2 point. Il est bien français de vouloir une réforme, mais à la condition de ne rien changer.
Mme le Maire de Paris, lorsqu’elle veut ouvrir les magasins le dimanche partout, ne pénalise t elle pas elle aussi le petit commerce???

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X