Mobilité durable

Véhicules électriques : les couloirs de la discorde

Par
Musée du Louvre (Paris)

Tof Locoste - Fotolia

Le projet de loi de transition énergétique prévoit la possibilité d’ouvrir les couloirs de bus aux véhicules « propres ». Mais l’attractivité des transports collectifs pourrait en pâtir, alertent certains, qui soulignent l’impact négatif d’une telle mesure sur la vitesse commerciale des bus.

La promotion des véhicules électriques (VE) peut-elle se faire au détriment des transports collectifs ? Certes, la question peut sembler, sinon absurde, au moins prématurée, tant le marché du VE reste modeste, avec 0,59 % des 1,7 millions d’immatriculations de modèles neufs dans l’Hexagone. Mais il connait un dynamisme certain (+7,8 % en 2014) et la France occupe la première place européenne sur le nombre de VE en circulation. Surtout, l’Etat souhaite conforter cette position à travers des objectifs ambitieux de déploiement de bornes de recharge et la multiplication des mesures incitatives. Ségolène Royal apparait en outre comme une défenseure acharnée de l’électrification du parc automobile, se voyant d’ailleurs reprocher de faire l’impasse sur les transports collectifs au profit du seul VE dans la loi de transition énergétique.

Mauvais signal - Inscrite dans le texte adoptée en première lecture par l’Assemblée et appelée de ses vœux par la ministre de l’Ecologie, la possibilité d’autoriser les véhicules « propres » à circuler dans les couloirs de bus ne fait pas l’unanimité. Le Gart considère ainsi qu’« il s’agit là d’un mauvais signal ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

1  |  réagir

23/02/2015 04h01 - Sécurité

Comme d’habitude, on veut tout et rien.
Vive la voiture électrique et son utilisation mais sans lui permettre de se déplacer plus vite en évitant les bouchons – il ne faut pas réduire la vitesse des bus…
Mais aussi, vive la sécurité en réduisant la vitesse des voitures.
Que celui qui comprend m’explique!

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les transports, premier chantier de la métropole Aix-Marseille-Provence

    Les élus de la métropole Aix-Marseille-Provence, créée en janvier 2016, voteront le 15 décembre prochain en faveur d’un agenda de la mobilité, chargé de régler les problèmes de congestion d’un vaste territoire où la voiture individuelle est reine. ...

  • Ambition d’universalité pour les « EcoQuartiers »

    Le label EcoQuartier se renouvelle en 2016 pour rallier davantage de collectivités et de projets. Avec un objectif de 500 labellisés pour les deux prochaines années, parviendra-t-il à garder son niveau d’exigence ? ...

  • Le BIM, un changement de paradigme pour les services

    Chacun sait désormais ce qu’est le BIM et ce qu’il peut apporter. Mais il nécessite de profonds changements dans les pratiques des services techniques, que ce soit au niveau de la conception, de la définition des travaux, du suivi des opérations ou encore de la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP