MANAGEMENT

Réagir face à l’exposition des agents à l’hydrogène sulfuré

| Mis à jour le 06/09/2016
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Sedif-Marie-Sophie Leturcq

De nombreux agents sont exposés à de l'hydrogène sulfuré lors d'interventions pour la gestion, la maintenance et la réhabilitation des réseaux d’assainissement. Face aux risques et dangers pour son personnel, comment la Métropole de Lyon réagit-elle ?

Sur le Grand Lyon, désormais appelé Métropole de Lyon depuis janvier 2015, 285 agents du service d’exploitation réseau, auxquels s’ajoutent les délégataires, assurent différentes missions sur plus de 800 km de réseaux visitables (et 2 000 km de réseaux tubulaires).

Pendant ces opérations, ce personnel peut être confronté à la présence d’hydrogène sulfuré (sulfure d’hydrogène ou H2S), résultant de la décomposition de la matière organique présente dans les eaux usées. Suivant sa concentration, l’H2S est plus ou moins toxique, et la valeur limite d’exposition (VLE) a été fixée à 10 ppm. Entre 500 et 1 000 ppm, les conséquences peuvent être dramatiques et aboutir à une mort par asphyxie comme ce fut le cas pour quatre ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les ressources de l’île d’Houat contre le stress hydrique

    La pénurie en eau est une histoire ancienne sur les îles, mais elle s’accroît avec la pression touristique. L’insularité hydrique fait de ces territoires de véritables laboratoires de la préservation de la ressource en eau. Exemple à Houat, dans le Morbihan. ...

  • « Le vélo progresse à une vitesse folle »

    En plus de coordonner les réseaux cyclables au niveau national, l’association Vélo et territoires, ex-Départements et régions cyclables, se veut force de proposition auprès du gouvernement. Sa présidente, Chrystelle Beurrier, explique ses objectifs à ...

  • L’utilisation des biens acquis par la voie du droit de préemption

    Obligation d’utiliser ou non le bien préempté pour son objet initial, procédure de rétrocession, dommages et intérêts dans certaines conditions, droits et obligations des occupants… la collectivité doit maîtriser les conditions dans lesquelles des ...

  • L’écotaxe ressort des cartons sous forme de vignette

    Proposée en début d’année pour financer le réseau routier, l’instauration d’une vignette pour les poids lourds pourrait être intégrée dans la loi d’orientation des mobilités. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X