Conduite de projet

Opération « zéro phyto » chez les particuliers

Par

Source : Technicites 
2014-03-22_ProduitsCollectés (1)

Collectivité eau du bassin rennais

Interdire l'utilisation des herbicides pour protéger un captage d’eau potable situé en zone urbaine, c'est ce qu'a dû faire Eau du bassin rennais collectivité (ex-SMPBR) en mettant en place des actions inédites pour enclencher la dynamique chez les particuliers.

cet article fait partie du dossier

Protéger les captages d’eau potable, un enjeu sanitaire et environnemental

D’une capacité de production de 275 m³/h, la station de traitement d’eau potable de Champ Fleury à Bruz, près de Rennes (Ille-et-Vilaine), est alimentée par trois forages : la Marionnais, Fénicat et la Pavais. Ils sont situés sur les communes de Chartres-de-Bretagne et de Bruz, qui abritent l’une des rares nappes phréatiques calcaires de la région, d’une superficie de 750 ha. « La zone calcaire contient de nombreuses failles, c’est un territoire particulièrement sensible à protéger », développe Michaël Le Mée, technicien environnement à la SPL Eau du Bassin rennais Collectivité.

 

Protéger un captage en zone urbaine

Lors de la révision des périmètres de protection en septembre 2013, l’arrêté préfectoral a interdit l’utilisation ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Références

Fiche technique

  • Maître d’ouvrage : collectivité eau du bassin rennais.
  • Maîtres d’œuvre : Lysadis, Acomex.
  • Budget des actions de sensibilisation : 11 500 euros (coûts directs et indirects).
  • Collecte : 250 kg de produits phytosanitaires.
  • Contact : Céline Juspin, cjuspin@smpbr.fr
cet article est en relation avec
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP